Valérie Gilbert nommée recrue FIS de l’année!

Valérie Gilbert a accepté le trophée de Recrue de l’année de la Fédération internationale de ski. PHOTO: Dominic Tanguay
Valérie Gilbert nommée recrue FIS de l’année!
Sandra Mathieu
Sports

Ski acrobatique

C’est avec grande surprise et beaucoup d’émotions que la skieuse acrobatique adéloise Valérie Gilbert a accepté le trophée de Recrue de l’année de la Fédération internationale de ski (FIS) pour couronner sa saison pour le moins décoiffante!

« J’ai été vraiment touchée de recevoir cette distinction, souligne la jeune athlète de 19 ans, alors qu’elle revenait au bercail après cinq semaines sur la route. J’ai mis beaucoup d’efforts depuis de début de ma carrière et, cette année, en choisissant des sauts complexes que très peu de filles tentent, j’ai voulu simplement faire du mieux que je pouvais pour réussir sans focuser sur les résultats. J’ai retrouvé l’adrénaline des débuts et les raisons premières pour lesquelles je pratique ce sport. »

Un plan de carrière se dessine

Sur le plan des études et de la carrière, Valérie souligne l’apport important de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec dont les services d’orientation professionnelle lui ont permis de se projeter dans l’avenir et de faire les bons choix académiques pour arriver à ses fins : devenir policière. « Découvrir ce que je veux faire plus tard et déjà commencer à tracer un plan pour y arriver m’a enlevé beaucoup de pression », ajoute-t-elle.

Objectifs ambitieux

« C’est maintenant le moment de célébrer avec ma famille et de me préparer pour le Championnat du monde junior en Suède à la mi-avril », ajoute Valérie qui vise surtout, lors de cette participation, à perfectionner ses descentes et à acquérir de l’expérience à l’international.

Parmi ses objectifs pour la prochaine saison, elle espère faire partie de l’équipe de la coupe du monde et repousser ses limites, mais également celles du sport au féminin. « Ultimement, j’aimerais inspirer d’autres filles et montrer qu’on est capables de performer aussi bien que les garçons », confie cette athlète téméraire et passionnée qui dévale les pentes depuis sa plus tendre enfance.

Pékin 2022

« Avant de suivre les derniers J.O. à la télé, Pékin 2022 était mon objectif principal, mais mon regard a changé, ajoute Valérie. C’est certainement une expérience incroyable remplie de joie, mais de beaucoup de pleurs aussi, car la majorité des athlètes présents ont consacré chaque seconde de leur vie depuis les quatre dernières années pour les quelques instants qu’ils vont y vivre. Je serais extrêmement heureuse d’aller à Pékin, mais ce n’est plus ma motivation première à m’entraîner et à me dépasser chaque jour. »

Rappelons que Valérie a terminé 10e à la Coupe du monde de ski acrobatique à Tremblant cette année. Elle avait terminé 4e du circuit Nor-Am en 2017 et a été médaillée d’argent (bosses en parallèle) à la Nor-Am de Val Saint-Côme en 2016. Sélectionnée par l’équipe nationale du Canada après avoir connu une excellente saison 2014-2015, elle a été couronnée du titre de championne de la Coupe Canada en 2015 et médaillée de bronze aux Championnats canadiens de bosses 2015.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X