10 points à surveiller avant d’acheter une propriété près d’un lac

Par Nathalie Dansereau
10 points à surveiller avant d’acheter une propriété près d’un lac

Les sites de villégiature attirent bon nombre de personnes en cette période de pandémie. Plusieurs considèrent sérieusement l’achat de chalet, loin de la ville. Cependant, l’état d’un lac ne se trouve malheureusement pas encore dans la déclaration du vendeur, lorsqu’on jette son dévolu sur une propriété riveraine. Si vous songez à faire l’achat d’un chalet aux abords d’un point d’eau, mieux faire vos devoirs afin d’éviter les mauvaises surprises! Voici les 10 principaux points à surveiller :

 

1Est-ce un lac ou un milieu humide qui s’assèche l’été? Vérifiez auprès la municipalité en plus de demander au vendeur.

2- Est-ce que la faune humide présente est intéressante à nos yeux? Visitez les lieux au printemps, en été, à l’automne plutôt qu’en hiver.

3- Est-ce qu’on est en zone inondable en fonction des cartes? Consulter un des 40 organismes de bassin versant (OBV), l’atlas hydrogéologique, la municipalité.

4- Quel est l’état de santé actuel du lac? Consultez l’Atlas web des lacs sur la page d’accueil du CRE Laurentides

5- Quel est l’état de santé historique du Lac? Demandez au vendeur ou à la municipalité si une association des riverains s’occupe du lac et appelez-la pour en apprendre plus!

6- Le lac est-il navigable? Si oui, qu’elles sont les restrictions? Transport Canada et règlements de l’Association des riverains.

7- Le lac est inscrit au RSVL (réseau de surveillance volontaire des lacs) qui fournit des fiches santé par lac en fonction des 4 mesures de suivi suivantes :

la transparence
le taux d’enrichissement en phosphore – qu’on veut minime pour la baignade
la chlorophylle A – qui indique le volume de plantes en suspension
le niveau de carbone organique dissout – qui donne la coloration brune

8- Regardez la carte des bathymétriques du lac qui peut se retrouver auprès du ministère de l’Environnement (MELCC) ou de la municipalité.

9- Beaucoup de lacs ont leur Plan directeur de lac qui fait état de la stratégie et des travaux à réaliser pour corriger des situations problématiques.

Demandez à la ville de vous le transmettre.

10- Une fois devenu propriétaire riverain…

Restez zen, mais vigilant! – parce que la protection de l’environnement, c’est aussi votre affaire!

Crédits : Merci à Isabelle St-Germain, directrice – Projets et communications du CRE Laurentides et à Martin Bellerose de l’Association de protection du lac Millette pour leurs conseils avisés ayant permis au Journal Accès de produire cette liste de vérification.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
denis bachand Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
denis bachand
Invité
denis bachand

Au point deux, s’agit-il bien de la FAUNE humide?