Dialogues Laurentiens : Une œuvre unique créée par des artistes de chez nous

Chronique - Artistes d'ici - Par Ève Ménard (initiative de journalisme local)
Dialogues Laurentiens : Une œuvre unique créée par  des artistes de chez nous
Odette Pinard et Marie-Claude Arnaud, avec en main une gravure qu'elles ont respectivement réalisée pour le projet (Photo : Ève Ménard)

Le projet « Dialogues Laurentiens » a pris racine en avril 2016 lors d’une première rencontre entre Gilles Matte et Marcel Achard. L’idée était de jumeler un groupe de poètes à des graveurs dans une œuvre conjointe. Il s’agissait d’un grand défi et d’une réalisation qui s’est étendue sur deux ans pour finalement donner naissance à non seulement un résultat unique et issu de talents locaux, mais aussi à une exposition, à un recueil imprimé et à un coffret acheté par la Bibliothèque et les Archives nationales du Québec.

Un projet à saveur local

 

Des artistes graveurs professionnels membre de l’Atelier de l’île situé à Val-David, où a été imprimé le recueil, et des poètes des Laurentides se sont ainsi rassemblés pour former cet échange entre gravure et poésie. Onze artistes graveurs et onze poètes ont été jumelés à l’aveugle et ont suivi le même concept. Ils ont d’abord travaillé séparément en s’inspirant de l’oeuvre de l’autre : une image gravée inspirant un poème, ensuite un poème inspirant une gravure. Enfin, ils ont jumelé leur spécialité respective pour créer une dernière œuvre conjointe incluant la gravure et les mots.

Fusion et créativité

Lors de notre passage à l’Atelier de l’île le 13 juillet dernier, Marie-Claude Arnaud, artiste en gravure qui a participé au projet, nous présente quelques exemples des résultats de cet échange. Nous plongeons alors dans des styles complètement différents, alors que chacun a pu laisser libre cours à sa créativité, créant une œuvre à la fois conjointe et totalement unique. Celle qui travaille en gravure à l’Atelier de l’île depuis 20 ans souligne qu’il s’agit d’un moyen efficace pour sortir les artistes et les poètes de leur zone de confort et de fusionner ensemble de nombreux talents.

L’idée était réellement de créer un dialogue entre les artistes à travers ces allers-retours de poèmes et d’images. « Nous avons voulu mélanger les genres, les lettres aux traits, les images aux idées, pour enfin les unir, dans une ultime synergie, comme dans une vraie conversation, dans laquelle les signes, les uns et les autres se tressent et se dressent pour dépasser la zone de confort et chercher l’émergence d’un dépassement, d’un essor, qu’on saisit pour le fixer dans le temps », écrit Marcel Achard, commissaire pour le volet graveurs, en introduction du recueil.

Le coffret fabriqué par Ginette Piché et Marie-Claude Arnaud et renfermant les créations des jumelages. Photos : Ève Ménard

Un coffret, un recueil et une exposition

Sur place à Val-David, Marie-Claude Arnaud et Ginette Piché, une autre artiste dont le travail se retrouve au cœur du projet, nous présentent leur grande fierté : le coffret, renfermant les images et les textes, qu’elles ont fabriqué elles-mêmes sur une période d’environ un an. À cet effet, le résultat du projet a été imprimé sur papier, le tout réuni dans ce coffret fait à la main par les deux artistes. Huit copies de celui-ci ont été créées, dont un exemplaire qui a notamment été acquis par la Bibliothèque nationale.

En parallèle à cette création, le recueil a aussi été imprimé afin de faciliter la diffusion des gravures et des poèmes du projet original. Les bibliothèques disposent de ce recueil que le public peut aussi se procurer directement à l’Atelier de l’île ou dans certaines librairies de la région comme la librairie L’Arlequin à Saint-Sauveur.

L’Atelier de l’île en bref

L’Atelier de l’île est un centre d’artistes qui soutient la recherche, la création et la production en art imprimé. Par une approche interdisciplinaire et des moyens innovants, il participe à l’évolution de l’estampe et à son position-nement en art actuel. L’Atelier est ouvert aux artistes professionnels et en voie de professionnalisation de toutes disciplines.

Après être restée coincée sans visiteurs à Tremblant pendant trois mois en raison de la pandémie, l’exposition du projet sera à Lachute du 14 août au 13 septembre prochains.
Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Anne-marieClaudette Domingue Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Claudette Domingue
Invité
Claudette Domingue

Quelle joie de Vous voir si resplendissante Marie Claude et Odette.
Quel beau travail d’artiste et de conception du coffret tu as fait Marie Claude
Félicitations pour la diffusion de ce beau livre d’artistes.

Anne-marie
Invité
Anne-marie

Magnifique, hâte de voir cet ensemble….