Le Château Mirabel réouvert

Le Château Mirabel réouvert
Actualité

La famille Delorme-Robitaille fera revivre le Château Mirabel dans le but de développer le marché du tourisme d’affaires et international.

 

Au cours des dernières semaines, la compagnie Syscomax, propriété d’un des deux promoteurs actuels, a entrepris des travaux de rénovation sur la tour à bureaux adjacente à l’hôtel. Anciennement utilisée comme centre administratif de l’aéroport, le site a été réaménagé pour en faire des bureaux offerts en location À terme, on espère créer un pôle touristique régional sur le site de l’aéroport. Ce projet vise non seulement à faire renaître le Château Mirabel, mais aspire au développement d’un nouveau centre de congrès multifonctionnel pouvant accueillir des événements d’envergure en mesure de desservir tout le territoire des Laurentides.  

 

Les promoteurs sont d’avis que l’offre touristique régionale actuelle peut être rehaussée en interpellant le segment des gens d’affaires. « Avec le développement récent de l’aéroport de Mirabel, il y a un immense marché pour le tourisme d’affaires, des réunions et des congrès. Les compagnies reçoivent régulièrement des visiteurs internationaux. Actuellement, ce marché n’est pas desservi à la hauteur de son potentiel. Nous désirons donc attirer, conserver et bien desservir le touriste d’affaires en visite dans notre région » confie Valérie Delorme, présidente d’Hélibellule et copromoteur du projet. 

 

Le montage financier du projet est en cours. On sait d’ores et déjà que celui-ci sera majoritairement financé par des capitaux privés, mais des demandes d’aides financières publiques ont également été déposées. Aux dires des promoteurs, les entreprises du secteur aéronautique et les intervenants touristiques régionaux verraient d’un bon œil la renaissance du Château Mirabel.

 

Les promoteurs sont des personnalités d’affaires établies dans la région. Valérie Delorme, est pilote d’hélicoptère et a œuvré au sein de l’industrie touristique avant de fonder d’Hélibellule, un opérateur de service de nolisement d’hélicoptères, de travail aérien et un service d’aviation FBO (seul terminal pouvant accueillir des passagers à Mirabel) basé à l’Aéroport de Mirabel. Sa compagnie offre également le survol des Laurentides en hélicoptère. Sylvain Robitaille est en tête de Syscomax, une entreprise spécialisée dans la construction et la gestion de bâtiments industriels et commerciaux. La compagnie compte plus de 40 employés.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X