Saint-Adolphe confiante qu’Hydro-Québec respectera son engagement

Saint-Adolphe confiante qu’Hydro-Québec respectera son engagement
Thomas Gallenne
Actualité

Ligne du Grand-Brûlé

Saint-Adolphe-d’Howard et d’Hydro-Québec, il a été demandé par la municipalité que la société d’état étudie des modifications au tracé recommandées par l’experte mandatée par la municipalité. Hydro-Québec a fait preuve d’ouverture et la chef de projet s’est engagée à déposer au ministère de l’Environnement les ajustements au tracé que recommanderait la municipalité de Saint-Adolphe après consultation de la population.

«Mme Gosselin nous a clairement dit qu’Hydro ne s’immiscerait pas dans la consultation publique et dans le choix du tracé sur le territoire de Saint-Adolphe. Au nom d’Hydro-Québec, elle s’est engagée à inclure ou ajouter à son évaluation environnementale le tracé recommandé par Saint-Adolphe et les impacts en découlant », a expliqué la mairesse, Lisette Lapointe.

Le 26 juin, comme entendu, la Municipalité a transmis à Hydro-Québec, un tracé modifié sur certains de ses tronçons, toujours sur le territoire de Saint-Adolphe-d’Howard. « Ce que l’on cherche à faire, c’est sauver notre économie. Il faut comprendre que la municipalité ne peut compter sur aucune autre ressource sur le plan économique que la beauté de ses paysages, ses lacs, son environnement et le plein air », a poursuivit la mairesse.

Dans une lettre envoyée le 15 juillet, la chef de projet affirme être « inquiète des impacts humains et visuels importants associés à cette nouvelle variante de tracé, non seulement sur le territoire de Saint-Adolphe-d’Howard mais aussi sur celui de Sainte-Agathe-des-Monts. » « Évidemment, notre but est de minimiser les impacts et ce, à l’échelle régionale, précise Lisette Lapointe. Le tracé élaboré par l’experte en paysages et en impacts paysagers des lignes à haute tension a été travaillé et peaufiné afin de s’assurer que les impacts ne seraient pas plus importants pour Sainte-Agathe qu’ils ne le sont avec le tracé actuellement proposé par Hydro-Québec. »

Rappelons que cette experte est l’auteur du principal outil utilisé par Hydro-Québec pour localiser ses lignes avec un minimum d’impacts sur le plan environnemental et paysager. Cette experte a aussi participé à la localisation de plusieurs lignes à haute tension au Québec.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X