(Photo : Juana Laurin)
|

Hockey : Les arbitres démissionnaires rentrent au bercail

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Les hockeyeurs peuvent à nouveau participer à des parties régulières de ligues, alors que les dirigeants de Hockey Laurentides-Lanaudière (HLL) et leur personnel démissionnaire sont parvenus à une entente.

Le mercredi 16 novembre dernier, la région HLL a annoncé avoir accepté le retour de ceux et celles qui avaient démissionné, et ce, dans leurs fonctions initiales. Cela inclut l’arbitre en chef Martin Sigouin, dont la démission avait été entérinée le vendredi 12 novembre dernier par l’organisme.

« Pour le bien de nos jeunes, les parties prévues à l’horaire cette saison-ci ont repris, le 16 novembre 2022. Nous n’émettrons aucun commentaire supplémentaire quant à la situation. Nous vous remercions de votre compréhension », ont souligné conjointement dans un communiqué le président de HLL, Alain Tardif, et l’arbitre en chef, Martin Sigouin.

Des appels auprès de personnes généralement très bien informées ont permis d’en savoir un peu plus sur les développements du dossier.

« Le montant est de retour dans le pot. Lorsque M. Sigouin s’est présenté mardi dernier pour rencontrer Hockey Laurentides-Lanaudière, ça aurait pris seulement quelques heures pour trouver qu’une erreur administrative de longue date a été commise. De l’argent a été déduit du budget à la mauvaise place. Depuis 2015, on parle ici de plusieurs dizaines de milliers de dollars impliqués. Mais jamais les arbitres n’ont accusé HLL de malversation ou autre. Cela aurait toutefois dû être trouvé et réglé il y a longtemps, car cela origine d’une direction précédente. C’était le gros point de discorde, parmi d’autres, et c’est réglé », a confié une source, qui préfère l’anonymat.

Plus de détails dans notre édition papier du 23 novembre 2022. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.