|

Les Laurentides, terreau fertile

Par Jean-Patrice Desjardins

Les-Laurentides_pilot

En 1976, le groupe anglais Pilot publiait son album intitulé Morin Heights (sic) avec comme pochette une photo de l’affiche souhaitant bienvenue aux visiteurs à l’entrée du village.


Les-Laurentides_paul

Dans le plus récent livre de la série des Paul de Michel Rabagliati, Paul dans le Nord, le groupe Garolou (Lougarou à l’époque) rencontre le personnage principal en route vers Le Studio de Morin-Heights.

Laurentides rock’n’roll

La question est posée, nous tenterons d’y répondre. Le chemin sera celui de la géographie. En partant des lieux de diffusion ou de production de la musique rock ou, plus généralement, de la musique populaire, nous tracerons le portrait actuel et passé d’une présence musicale forte sur notre territoire, en nous limitant aux 40 dernières années. Ce qui correspond à l’âge d’or du rock’n’roll.

Et il y en a eu des nuits du rock’n’roll dans les Laurentides. Pensons aux salles de spectacle, comme Le Patriote à Sainte-Agathe (qui a survécu à l’époque des boîtes à chansons), le Bourbon Street à Sainte-Adèle, l’Auberge du mont Sauvage à Val-Morin ou Chez Coco à Val-David. Dans les trois derniers cas, il s’agit de trois salles aujourd’hui disparues.
Les archives et les acteurs parleront et notre promenade parmi les décibels nous montrera qu’il y a une relève pour ces lieux disparus. Pensons au Mouton Noir à Val-David, à la Chèvre à Saint-Adolphe, au Bulldozer à Saint-Sauveur, en passant par le Baril roulant à Val-David ou carrément le théâtre du Marais à Val-Morin, salle qui sent encore le neuf, mais qui sonne comme un stéréo quand vient le temps de brancher une six cordes dans un ampli à lampes.

Les vestiges du Studio Morin-Heights

C’est connu de tous, le plus haut lieu du rock dans les Laurentides était un édifice construit vers 1974 au bord d’un petit lac à Morin-Heights et qui a pris le nom de Le Studio. Pendant une trentaine d’années, des dizaines d’artistes majeurs y ont enregistré plus de 150 disques d’or.
On a donc rencontré André Perry, l’âme de ce studio, qui n’accepte pas de vivre dans la nostalgie et qui continue d’innover en se lançant dans de nouvelles technologies sonores, toujours à la recherche de ce qui rendra heureuses les oreilles du plus exigeant des mélomanes.
À Morin-Heights, on y trouve des vestiges, mais aussi des trésors en devenir. Qu’est-ce qui fait que l’auteur-compositeur-interprète Ian Kelly ait choisi de s’installer à Morin-Heights pour trouver l’inspiration de ses chansons? Pour quelles raisons de nouveaux studios d’enregistrement ont vu le jour dans cette municipalité où le folk a toujours trouvé un certain écho?
Peut-être le secret le mieux gardé de la musique rock actuelle au Québec, le groupe Motel 72 ne demande qu’à exploser auprès du grand public québécois. Motel 72 est formé de six musiciens des Laurentides qui ont tous un bon bagage d’expériences dans le rock.
Nous partons de Morin-Heights, avec André Perry, pour faire cette tournée rock’n’roll des Laurentides, pour revenir à Morin-Heights et surveiller les résultats du concours Détour Air Miles, qui a choisi ce village et quatre autres du Canada pour la place qu’ils donnent à la musique.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. richard senecal

    N’oubliez pas la famille Mcgarrigle!!!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.