Pokémon GO

Par Valérie Maynard

Les petits monstres de poche sont partout!

Accès –  Qu’on approuve ou pas, qu’on soit devenu férocement accro ou pas du tout, on ne peut ignorer la déferlante de monstres de poche, communément appelé Pokémon, qui assaille depuis quelque temps la planète entière.
Plus qu’un simple jeu virtuel, Pokémon propose un contexte de réalité augmentée. Le jeu est virtuel, mais il s’immisce sournoisement dans la réalité et force le joueur, où plutôt le «dresseur», a réellement sillonner les rues de son quartier, de sa ville et du monde entier à le recherche de ses petites bêtes… Une fois ses Pokémons capturés (une opération qui peut se décliner à l’infini…) grâce à son téléphone intelligent ou sa tablette, le dresseur a ensuite tout le loisir de faire évoluer son petit monstre, l’impliquer dans des combats et l’amener dans des arènes de combat virtuellement placées dans des commerces qui eux, sont bien réels.
Pokémon Go Laurentides
Évidemment, les Laurentides n’échappent pas à cette invasion virtuelle. Il suffit de se promener dans les rues de Saint-Sauveur, Saint-Jérôme, Mirabel ou ailleurs, pour constater à quel point les attroupements de dresseurs en quête de petits monstres se multiplient!
En juillet, une page Facebook [Pokémon Go Laurentides] a d’ailleurs été créée. Au moment de mettre sous presse, elle comptait plus de 3 500 clics «J’aime».
fotos-pokemon-pikachu

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mots-clés