la route de la patate

la route de la patate
Journal Accès
Accès Extra

Dans les années 40, une nouvelle tradition est née: aller faire un «tour de machine» et s’arrêter en chemin pour savourer des patates frites sur le bord de la route. Hommage à un plaisir coupable.

Mondialisation et burgers standardisés des chaînes de restauration rapide n’ont pas encore rayé de la carte les traditionnels stands à patates frites. Les Laurentides comptent encore plusieurs lieux mythiques où l’on sert des hamburgers maison au vrai goût de viande, et des frites artisanales mordorées et juste assez graisseuses pour plaire au vieux fond de Cro-Magnon qui subsiste en nous.

Ces stands sont apparus dans les années

30 et se sont répandus durant la décennie

suivante. Ayant sorti de leurs cuisines pour

travailler pendant la guerre, les femmes ont envie de délaisser leurs chaudrons… et le dimanche étant alors le jour sacré pour les activités familiales, on sortait pour faire une promenade et aller enfourner hamburgers, hot-dogs et surtout, l’inévitable casseau de frites.

Encore aujourd’hui, dans les Laurentides, stands et roulottes indépendants redéployent leurs auvents dès l’arrivée des beaux jours. Suivez le guide!

Les sept incontournables

En montant vers le Nord, il faut préférer la route 117 à l’autoroute des Laurentides. Premier arrêt: le légendaire Chez Johnny  (603, rue Saint-Georges), au décor inchangé depuis les années 40 avec comptoir, tabourets, chrome et arborite. Les doigts dans le petit casseau en carton, on s’attend presque à voir apparaître Monsieur

Popol.

Prochaine étape: Patate Mini-Golf à Prévost (angle boulevard Labelle et chemin de la Station). On passe sa commande à la fenêtre de la petite cabane et on déguste sur une table à pique-nique leurs frites molles et brunes, tout en envoyant au diable son taux de cholestérol.

Ensuite, deux incontournables à Sainte-Adèle: on va à Mont-Rolland pour découvrir l’infinie variété de hamburgers aux noms colorés de La Frite à Mon Oncle (75, rue de la Vallée-du-Golf), classé deuxième en 2010 au concours des meilleures frites organisé par le canal Historia qui diffusait alors sa série Les Rois de la Patate.

Prochaine station: La Friterie (1293, boulevard de Sainte-Adèle) pour son double cheeseburger. On appréciera les pains bien aplatis à la spatule et la généreuse tranche de fromage orange. On vous invitera aussi à lancer une paire de dés: un double-six et la commande est gratuite!

On poursuit en direction de Tremblant pour

apprécier Le P’tit Stop (1176, route 117, Saint-Faustin), aussi appelé «100% bœuf», comme l’indique un panneau géant. Puis, on visite Patate Ben-Venue (1365, route 117, secteur Saint-Jovite) pour découvrir leur célèbre cheeseburger au Velveeta, dont la recette est révélée dans le livre Moutarde Chou, qui vient de paraître.

Avant que votre panse n’explose, empruntez la route 329 pour une dernière escale au Casse-croûte du Coin de Saint-Adolphe-d’Howard (1977, chemin du Village), une authentique roulotte qui n’a pas changé depuis des décennies.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Accès Extra

  • Fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Je ne suis pas mon âge! 

    Chronique défi, bien vieillir par Diane Baignée, collaboration spéciale diane.baignee@gmail.com   S’identifier comme « vieux » n’est plus la...

  • Bien peu de choses pour les aînés!

    Sommet socio-économique de la MRC des Pays-d’en-Haut Suzanne St-Michel, collaboration spéciale Le premier Sommet socioéconomique de la...

  • un talent Monstre

    Émile Proulx-Cloutier Émile Proulx-Cloutier est bien connu pour son rôle de comédien à la télévision, au cinéma...

X