Les cafés de village:

Les cafés de village:
Martine Laval
Accès Extra

Au cœur des lieux et des gens

Le café de village c’est comme le pouls de la communauté. C’est un lieu de

rassemblement, de rencontre, d’échange de nouvelles, de bavardage, de passe-temps. On vient y lire son journal, feuilleter une revue, écouter les conversations alentours, rencontrer quelqu’un, ou être là, tout simplement, parce qu’on s’y sent bien. On vient y prendre son p’tit déjeuner; on y attrape son café préféré pour apporter au bureau ou pour faire de la route; on y vient pour le lunch; on

ramasse une collation en passant, un truc-santé, un petit repas tout fait pour le soir. L’internet nous permet d’y

travailler, d’y fureter, d’être ailleurs…que chez soi. Le café de village c’est s’assurer d’un « bonjour, ça va?» en

entrant, d’un «au revoir, à la prochaine!» en sortant. C’est de se savoir connu ou reconnu. C’est une rencontre amicale.

Voici quatre cafés sympathiques, au cœur de leur village, au cœur de leur vie communautaire. Pas besoin d’adresse, le nom suffit. Vous trouverez, assurément, tout le monde connaît.

Le Café O’Marguerites

à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, est un endroit très fréquenté et les habitués y sont nombreux. On y vient pour un repas, une collation, un produit naturel, bio, santé puisque c’est aussi une boutique. On y mange bien, on y jase bien, on y boit bien avec vins bio et bières artisanales québécoises. Les femmes-propriétaires sont sympathiques et accueillantes, ont beaucoup à offrir de leurs connaissances, leurs conseils, leur énergie. La terrasse est des plus agréables.

La quincaillerie des saveurs

à Mont-Rolland est une entreprise familiale. Située dans l’ancienne quincaillerie du village, la mission des lieux est d’offrir non seulement des petits repas sains à manger sur place ou à emporter, mais également une variété de pains, et collations-santé fabriqués de façon artisanale, dans la plus grande conscience avec le moins de gluten possible. On goûte l’amour et le souci du meilleur à chaque bouchée. Le menu est sain et varié.

C’est la vie

à Val-David, c’est comme être en vacances, ailleurs. La propriétaire qui a vécu en Californie et à Saint-Martin a rapporté avec elle le soleil et l’ambiance qu’on recherche tous lorsqu’on s’évade. Ses menus sont variés, pleins de fraîcheur et originaux.  

On y vient pour les repas et pour l’ambiance. C’est sympathique et coloré, avec des petits coins selon nos humeurs. Du vrai Val-David!

Café internet

à Saint-Adolphe d’Howard dit bien ce qu’il est. On vient y prendre son café ou son repas et on monte au 2e y travailler sur son ordi. Entreprise familiale, on s’y sent comme chez soi. Même un poêle à bois sur la terrasse extérieure, nous réconforte au besoin. Petit, sympathique, chaleureux, c’est le reflet d’un café de village tout près du lac.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Accès Extra

  • Fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Je ne suis pas mon âge! 

    Chronique défi, bien vieillir par Diane Baignée, collaboration spéciale diane.baignee@gmail.com   S’identifier comme « vieux » n’est plus la...

  • Bien peu de choses pour les aînés!

    Sommet socio-économique de la MRC des Pays-d’en-Haut Suzanne St-Michel, collaboration spéciale Le premier Sommet socioéconomique de la...

  • un talent Monstre

    Émile Proulx-Cloutier Émile Proulx-Cloutier est bien connu pour son rôle de comédien à la télévision, au cinéma...

X