|

360 dans notre région : Édition du 27 avril 2022

Par Production Accès

LE CONSEIL MUNICIPAL DE SAINT-SAUVEUR REÇOIT L’ATHLÈTE PARALYMPIQUE SANDRINE HAMEL

Lors de la séance ordinaire du 19 avril dernier, le conseil municipal de Saint-Sauveur a reçu l’athlète paralympique, Sandrine Hamel, afin de souligner ses performances lors des Jeux paralympiques d’hiver de Pékin s’étant déroulés au mois de mars dernier. Les élus ont félicité l’athlète sauveroise pour ses résultats internationaux, notamment ceux obtenus lors des Jeux paralympiques d’hiver de Pékin, où elle s’est hissée au 8e rang dans l’épreuve de snowboard cross et au 10e rang au slalom incliné, ainsi que lors des Championnats du monde des parasports de neige 2022, où elle a été couronnée championne du monde dans l’épreuve féminine par équipe.

SAINT-SAUVEUR LANCE SON PREMIER DÉFI PISSENLIT

Dans un souci de protection des pollinisateurs et de la biodiversité, la Ville de Saint-Sauveur invite ses citoyens et commerçants à relever le Défi pissenlit pendant tout le mois de mai. Inspiré du mouvement No Mow May, le Défi pissenlit consiste à ne pas tondre sa pelouse durant tout le mois de mai, afin de permettre aux pollinisateurs de se nourrir du pollen des fleurs – dont les pissenlits – et ainsi donner un coup de pouce à leur survie. Ainsi, à compter du 1er mai prochain, la Ville de Saint-Sauveur cessera de tondre la pelouse sur un grand nombre de ses terrains municipaux.

33E ÉDITION DE L’INTERCOLLÉGIAL D’ARTS VISUELS À SAINT-JÉRÔME

Le Cégep de Saint-Jérôme, en collaboration avec le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) et le MAC LAU, accueillera cette année la 33e édition de l’intercollégial d’arts visuels, qui se déroulera du 6 au 8 mai prochains. À cette occasion, le grand public est invité à explorer les oeuvres réalisées par les étudiants et étudiantes lors d’une exposition qui se tiendra du 2 au 8 mai. Cette édition unique s’organise avec la collaboration historique du collège autochtone Kiuna.

DOMINIQUE ANGLADE PRÉSENTE LA CHARTE DES RÉGIONS 

Que ce soit en matière d’économie, de main-d’oeuvre, d’immigration, de logement, de transport ou encore de santé, ceux et celles qui habitent un territoire sont toujours les mieux placés pour bien cerner les besoins. En ce sens, le Parti libéral s’engage à mettre fin au mur-à-mur et à adopter une approche sur mesure pour les régions. « Le gouvernement du Québec doit être un partenaire et non un donneur d’ordres », a souligné la cheffe Dominique Anglade. La Charte se décline d’ailleurs sous trois axes : gouvernance régionalisée, soutenir les gouvernements
de proximité et propulser les économies régionales.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.