(Photo : Courtoisie )
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et députée de Bertrand, Mme Nadine Girault, lors de l’inauguration du sentier familial pour personnes à mobilité réduite dans le secteur du lac Amigo de la Société du parc régional Val-David–Val-Morin.
|

Amélioration des sites « plein air » : Un deuxième appel de projets

Par daniel-calve

Pour encourager la population locale et régionale à pratiquer une activité physique de façon régulière, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, lançait le 4 octobre, à Val-Morin, le deuxième appel de projets du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA).

 

Accompagnée pour l’occasion de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et députée de Bertrand, Mme Nadine Girault, madame Charest a profité de sa présence à l’inauguration du sentier familial pour personnes à mobilité réduite dans le secteur du lac Amigo de la Société du parc régional Val-David–Val-Morin pour lancer le deuxième appel de projets.

Ce projet, issu de la première phase du PSSPA, a profité d’une aide financière gouvernementale d’un peu plus de 75 000 $. « Nous avons la chance, au Québec, de bénéficier de nombreux sentiers et de sites d’activités de plein air qui donnent à tous l’occasion de pratiquer des activités physiques en pleine nature et d’en retirer tous les bienfaits.

Le sentier du lac Amigo a toutes les raisons de faire la fierté des gens de Val-David, de Val-Morin et de toute la population des Laurentides. J’invite donc les citoyens des environs à venir en grand nombre profiter de ces installations de qualité», a souligné Nadine Girault.

Le PSSPA poursuit plusieurs objectifs:

  • améliorer la pérennité, la fonctionnalité, la sécurité et la qualité des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air;
  • améliorer la qualité de l’expérience et accroître l’accessibilité à la pratique d’activités de plein air;
  • accroître la fréquentation des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air; répondre aux besoins des amateurs d’activités de plein air et promouvoir les bienfaits de celles-ci auprès de la population québécoise.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.