André Mongeau contredit sa première version!

André Mongeau contredit sa première version!
Actualité

Dans un inexplicable revirement, digne des meilleurs (ou des pires) vaudevilles, le directeur général de la municipalité de Sainte-Adèle, André Mongeau, souligne dans un communiqué de presse laconique qu’il n’y aurait aucune entente quant à son départ de l’hôtel de ville.

Dans un inexplicable revirement, digne des meilleurs (ou des pires) vaudevilles, le directeur général de la municipalité de Sainte-Adèle, André Mongeau, souligne dans un communiqué de presse laconique qu’il n’y aurait aucune entente quant à son départ de l’hôtel de ville.

Le maire, Jean-Paul Cardinal, quant à lui maintient sa version: «J’ai fait ma job. La balle est maintenant dans le camp du Conseil… Je maintiens que le DG a annoncé qu’il quittera ses fonctions. Maintenant, on va évaluer les dommages causés…», a-t-il déclaré à Accès lors du passage de deux de ses représentants à l’Hôtel de ville de Sainte-Adèle.

Voici le texte in extenso d’une déclaration de M. Cardinal, transmise elle aussi par communiqué de presse, concernant la situation du directeur général de la Ville:
«Le 4 juillet dernier, le directeur général de Sainte-Adèle a annoncé de vive voix au maire, de même qu’aux cadres et à des employés son intention de quitter ses fonctions avant la fin de l’été. En tant que maire, il était de ma responsabilité d’accompagner le directeur général dans sa démarche pour faire connaître publiquement sa décision. Celle-ci a donc fait l’objet d’un communiqué de presse ayant reçu l’approbation du maire et du directeur général, sans qu’il soit mention d’une entente de départ, puisqu’il s’agissait d’une décision unilatérale de ce dernier.

Le 6 juillet, le directeur général a émis en son nom propre un communiqué de presse, portant l’entente officielle de la Ville, qui semble contredire l’annonce de son départ, telle que présentée précédemment au maire et au personnel. Par la voix de son avocat, le directeur général s’est ensuite adressé au conseil municipal pour faire le point sur la situation.

En conséquence,
Étant donné les différentes déclarations du directeur général;
Étant donné que cette affaire origine de reproches à l’égard de gestes posés par le directeur général; Étant donné qu’il s’agit d’une question de relations de travail comportant plusieurs informations de nature confidentielle;
Étant donné la nécessité de maintenir la bonne gouvernance de la Ville de Sainte-Adèle;

J’ai confié aux avocats de la Ville de Sainte-Adèle le mandat de tenir une enquête indépendante sur les gestes qui sont reprochés au directeur général et d’en faire rapport au Conseil municipal.

D’ici là, les membres du conseil municipal ainsi que moi-même n’émettrons plus d’autres commentaires sur le sujet.»

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X