|

Au Café de la Gare

Par Éric-Olivier Dallard

Ça ne s’improvise pas!

Ce samedi aura lieu un évènement com-me seul le Café de la Gare sait les présenter, un spectacle d’impro avec des concurrents improvisés.

Sa réputation fait partie de l’image de Saint Sauveur depuis maintenant 25 ans, le Café de la Gare s’est toujours démarqué de par ses activités ou ses différents propriétaires. Comme si le café lui-même insufflait une âme à ceux qui l’habitent. Aux commandes depuis plus de deux ans: «Deux ans et huit mois, rectifie Brigitte Abboud, c’est l’âge de Paolo, notre fils», Brigitte, donc et Roger Rizk. Si Roger vient du monde de la restauration, Brigitte était auparavant directrice de l’évènementiel chez L’Oréal Canada. Ils se sont lancés dans l’aventure Café de la Gare: «Parce que si nous ne le faisions pas a ce moment là, on ne l’aurait jamais fait», déclare Brigitte. Au départ, le restaurant servait déjeuners et dîners, mais après six mois à pouponner Paolo, Brigitte commence à trouver le temps long, boule d’énergie toujours en mouvement qu’elle est! «Nous avions la salle, nous avions les chaises et le temps après 15 heures, puisqu’on fermait à cette heure-là, observe-t-elle. Nous avons donc commencé à organiser des spectacles à l’image du café, des hommages à Dalida ou à Aznavour avec ce souci de personnaliser l’événement, lui donner un aspect urbain, chaleureux. Un de nos gros succès fut le Karaoké Idol où chaque candidat se faisait juger par 4 personnes du milieu de la chanson ou du spectacle et le gagnant repartait avec 500$.» Le 35e événement aura lieu ce samedi 14 et l’impro y tiendra toute la scène. Le cheminement de l’idée dans la tête de Brigitte constitue tout un parcours: «J’ai entendu parler d’une équipe d’impro mobile – composée, entre autres de Guillaume-Lemay Thivierge ou Réal Bossé et portant le pire nom qui soit Une des deux équipes qui jouent à soir – qui allait affronter des équipes locales, commence notre hôtesse. Comme nous n’avons pas d’équipe d’impro dans la région, j’ai pensé à séparer cette équipe en deux mais lui adjoindre des personnalités du coin. Le maire de Saint-Sauveur Michel Lagacé s’est d’abord laissé convaincre et a proposé comme challenger le maire Clément Cardin de Piedmont. Les deux se sont pris au jeu de la compétition et lorsque le maire de Saint-Sauveur a choisi le «16» comme numéro de chandail, son homologue a choisi le «15»… «pour être avant lui!»

Le projet ne comporte pas encore assez d’intérêt pour Brigitte: «Je voulais faire participer des personnalités des deux municipalités et, de questions par-ci en coups de fils par-là, France Castel et Yves Corbeil ont accepté de représenter Saint-Sauveur tandis que Christine Lamer et Stéphane Fallu porteront les couleurs de Piedmont, se flatte Brigitte. À l’image d’une vraie ligue, Saint-Sauveur recevant – le Café de la Gare se situe sur ce territoire – portera le maillot rouge des Canadiens alors que Piedmont revêtira le maillot blanc des… Canadiens, les deux maires ne voulant pas arborer le jersey d’une autre équipe. Pour l’anecdote, les spectateurs sont invités à apporter leurs claques, comme de coutume, afin de signifier leur mécontentement en les jetant sur la glace et c’est préférable à des souliers à talons hauts!» En novembre prochain, Brigitte et Roger entreprennent une série de «réno-améliorations» pour la salle, afin de lui octroyer les standards d’une salle de spectacle officielle.
«Cette nouvelle étape va nous rapprocher encore un peu de notre rêve qui serait de reproduire l’ambiance du Lion D’Or dans les Laurentides, sourit Brigitte. Nous allons investir dans la sono, l’équipement et tous les points qui nous mettront aux normes reconnues par l’industrie. J’ai d’ailleurs reçu un coup de fil d’une recherchiste des Félix qui se demandait pourquoi nous étions déjà sur sa liste. Nous allons rénover tout en conservant le cachet et l’âme qui font l’attrait du Café de la Gare. Le charme de l’endroit c’est qu’en début de soirée les gens se sentent un peu mal à l’aise d’être si proches les uns des autres et qu’en fin de spectacle tout le monde se connaît.»

Match d’impro des maires

Samedi, le 14 juin, en soirée

Café de la Gare

90, rue de la Gare

Saint-Sauveur

Renseignements: 450-227-1368 (Soupers-spectacles) – 450-227-2228 (restaurant) www.lecafedelagare.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.