(Photo : Nordy - Archives )
La dernière séance du conseil s'est tenue le 17 janvier à Morin-Heights.
|

Budget 2024 : Les taxes augmentent de 9,9 % à Morin-Heights

Par Ève Ménard - Initiative de journalisme local

Lors d’une séance extraordinaire tenue le 13 décembre, le conseil de Morin-Heights a adopté son budget pour l’année 2024. Le taux de taxation de base est passé à 0,749 $ du 100 $ d’évaluation, soit une augmentation de 9,9 %.

« On ne l’a pas fait de gaieté de cœur », a déclaré le maire, Tim Watchorn. « On a travaillé fort pour essayer de limiter ça au maximum, mais des facteurs externes sont hors de notre contrôle. Les taux d’intérêt et l’inflation nous ont fait très mal », a-t-il expliqué. Pour limiter la hausse de taxes, tous les postes budgétaires compressifs ont été gelés à leur niveau de 2023. Le conseil a également choisi de ralentir le rythme des investissements pour 2024 et de s’assurer qu’ils feront l’objet de subventions.

Tim Watchorn rappelle aussi que dans la dernière année, la Municipalité a fait des acquisitions importantes : les terrains de la famille Basler pour 2,4 M$ et le terrain des Soeurs à 2,1 M$. Il s’agit de « choix collectifs qui ont été approuvés par l’ensemble de la population », a précisé le maire. « Ces choix-là ont des coûts et le coût, c’est 4 cents du 100 $ d’évaluation. »

Le budget atteint 15 680 243 $ pour 2024. C’est une hausse de 13,2 % par rapport à l’an dernier.

Dépenses et revenus

Parmi les dépenses incompressibles, il y a les engagements salariaux qui doivent être honorés. Les cadres de la municipalité auront droit à une augmentation de salaire de 5,2 %. Les cols bleus et les cols blancs auront 5,75 % d’augmentation et les pompiers, 3 %.

Il y a également les coûts liés au service de police de la Sureté du Québec qui augmentent de 7 %. Les dépenses liées aux matières résiduelles sont aussi passées à 937 828 $, soit une hausse de plus de 130 000 $ par rapport à 2023. Cette augmentation est notamment attribuable à la hausse des quote-parts à payer à la MRC des Pays-d’en-Haut. Enfin, les dépenses liées au déneigement atteignent 1 383 122 $ pour 2024, soit une hausse de plus de 180 000 $. La neige doit maintenant être transportée à Mirabel au lieu de Saint-Sauveur, ce qui engendre des dépenses en transport additionnelles.

La principale source de revenus de la Municipalité demeure la taxe foncière immobilière, qui se chiffre à 10 254 705 $. Un ralentissement du marché immobilier affecte les revenus associés aux droits de mutation. Le conseil prévoit terminer l’année avec 1 205 000 $ de revenu, ce qui est en-deçà des prévisions pour 2023, qui se chiffraient à 1 708 430 $. En 2024, le budget prévoit 1 705 000 $.


En vrac

Une séance ordinaire a aussi eu lieu, à la suite de l’adoption du budget. Voici quelques faits saillants:

  • Le contrat pour la préparation des plans et devis en vue de l’agrandissement de la caserne a été octroyé à DWB Consultants au montant de 43 000 $, plus les taxes. L’agrandissement de la caserne est un des grands projets prévus pour 2025.
  • La chapelle Hillside est officiellement citée au patrimoine culturel local. Une consultation publique avait eu lieu à ce sujet le 4 décembre dernier.
  • Le conseil municipal appuie la création d’une aire protégée sur les terres publiques du parc des Bouleaux. C’est le début d’un très long processus, a souligné l’initiatrice du projet, la conseillère Louise Cossette. La Municipalité compte déposer des demandes pour obtenir du financement et demandera éventuellement l’appui des autres municipalités.

À ne pas manquer : le nouveau portail citoyen

Morin-Heights propose un portail en ligne visant à favoriser le participation citoyenne. Dans ce portail, vous pouvez consulter les grands projets de la Municipalité. Il est aussi possible d’y déposer vos suggestions ou de répondre à des sondages.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *