Campagne majeure de financement pour offrir la nature en héritage

Campagne majeure de financement pour offrir la nature en héritage
Thomas Gallenne
Actualité

Héritage Plein Air du Nord

Constitué en janvier de cette année par des citoyens de Sainte-Anne-des-Lacs et de Prévost souhaitant préserver un territoire naturel, Héritage Plein Air du Nord a lancé officiellement sa campagne de financement. L’objectif? Lever en 12 mois 600 000 $ pour acquérir un terrain à valeur écologique de 190 000 mètres carrés.

Le conseil d’administration de ce nouvel organisme de conservation avait réuni les médias jeudi dernier le 8 octobre en l’église de Sainte-Anne-des-Lacs, pour présenter les grandes lignes de leur projet d’acquisition ainsi que ses modalités de financement.

Pérenniser les sentiers en nature

Selon Catherine Rivard, présidente de l’organisme, le projet touche plusieurs aspects : l’activité en plein air, l’environnement et le développement local. « Les gens viennent vivre dans les Laurentides pour le plein-air, ça fait partie de l’identité de la région. Et parfois on est victime de notre succès et ça prend un équilibre entre le développement et la conservation, un équilibre précaire qui doit être planifié », avance-t-elle, ajoutant du même souffle que l’accès à la nature est un enjeu crucial. « C’est bien beau avoir des lacs ou des espaces verts, mais si tous les accès sont privés, s’il n’y plus d’accès public, les gens ne peuvent plus y aller », soulève la biologiste.

En œuvrant pour la pérennité des sentiers en nature, cet organisme veut s’assurer que les prochaines générations pourront à leur tour en profiter.

Un parrain de renom

Le parrain et porte-parole de l’organisme est nul autre que Guillaume Lemay-Thivierge, natif de Prévost et résident de Sainte-Anne-des-Lacs. Dans une capsule vidéo pré-enregistrée, il a livré un vibrant témoignage de son attachement pour la nature et à l’importance de la conserver. « Je l’ai emmené dans les sentiers qu’il ne connaissait pas et après 20 minutes de marche, il a accepté d’embarquer dans le projet! », a lancé Catherine Rivard, fière de sa prise de choix.

 

Un organisme acceptant les dons en terrain et en argent

Constitué en organisme à but non lucratif et de bienfaisance, Héritage Plein Air du Nord peut recevoir des dons écologiques en terrain et en argent et émettre des reçus pour fin d’impôt. « Le terrain de Philippe Clément est la pièce maîtresse du puzzle, a indiqué Stéphane Tremblay, un des administrateurs de l’organisme, en charge de la levée de fonds. Sur un an, on doit lever 600 000 $ ce qui correspond à la moitié de la valeur du terrain. »

L’organisme compte sur les dons de 100$ et plus des particuliers, mais aussi sur les engagements de dons. « Il y aura aussi de grands ambassadeurs qui auront la tâche de lever des sommes », ajoute M. Tremblay.

Pour plus d’information et faire un don, on peut consulter le site internet www.heritagedunord.org.

Pour voir plus de photos et de vidéos, on consulte le www.journalacces.ca

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X