« C’est l’avancée la plus importante des quatre dernières années » – Sarah Perreault

Sarah Perreault, membre du comité aviseur de St-Adolphe. PHOTO: Courtoisie
« C’est l’avancée la plus importante des quatre dernières années » – Sarah Perreault
Valérie Maynard
Actualité

Projet de motion en faveur de l’enfouissement des fils

Le 26 septembre dernier, les élus de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et de Québec Solidaire (QS), appuyés par les élus du Parti Québécois (PQ), ont déposé un projet de motion concernant le projet du Grand-Brûlé. C’est la première fois, en quatre ans, qu’autant d’élus prennent position dans ce dossier.

« C’est l’avancée la plus importante des quatre dernières années », a fait valoir Sarah Perreault, membre du comité aviseur St-Adolphe. Le projet de motion se lisait comme suit : ‘‘Que l’Assemblée nationale accueille favorablement la réflexion du gouvernement concernant l’enfouissement de la ligne électrique dans la forêt hereford;

Que l’Assemblée nationale demande au gouvernement d’entamer la même réflexion à l’effet d’enfouir une portion de la ligne électrique à St-Adolphe-d’Howard, comme le demandent la municipalité et la MRC.’’ »

Si le projet de motion a rallié tous les élus de l’opposition, aucun élu libéral ne l’a toutefois appuyé. « Pour nous, il s’agit d’un message clair envoyé par les partis d’opposition, indiquant que le Québec doit lancer rapidement une réflexion sur l’enfouissement partiel à Saint-Adolphe », croit Mme Perreault.

Loin de baisser les bras, et ce, malgré le début imminent des travaux de déboisement, le comité aviseur tente activement d’obtenir une rencontre d’urgence avec la ministre responsable des Laurentides, Christine St-Pierre. « La ministre St-Pierre a répondu à la lettre du comité aviseur envoyée le 22 septembre. Cette réponse montre que celle-ci a une connaissance incomplète du dossier et basée essentiellement sur les informations fournies par Hydro-Québec. Ainsi, elle affirme que le scénario a été modifié alors que celui-ci est exactement le même qu’en 2013. Seul le tracé a été légèrement modifié, mais sans que des améliorations probantes ne soient apportées à l’ensemble du projet, comme le demandaient la municipalité et la MRC des Pays-d’en-Haut. À titre de ministre responsable de la région des Laurentides, il y a urgence que Mme St-Pierre rencontre les citoyens du comité aviseur. » Intimement convaincue que la tenue d’un BAPE aurait pu changer le cours des événements, Mme Perreault, forte d’un comité dont les membres refusent de plier l’échine devant Hydro-Québec, maintient que les actions se poursuivront tant et aussi longtemps qu’il le faudra. Des propriétaires de terrains sur lesquels le tracé doit passer refusent à ce jour de céder le passage à Hydro-Québec. « Nous voulons que notre combat serve à quelque chose. Nous voulons que ce combat qui dure depuis quatre ans devienne historique. Si ce n’est pas pour nous, il faut qu’il serve à d’autres. Nous, tout ce qu’il nous reste, c’est le politique et l’opinion publique. »

Séance d’information le 8 octobre

Le comité aviseur tiendra une séance d’information sur le projet du Grand-Brûlé – Dérivation Saint-Sauveur, ce dimanche 8 octobre. La rencontre se tiendra au centre récréatif de Saint-Adolphe-d’Howard, au 110, rue du Collège, de 10 h à 11 h. Pour informations, consultez le comiteaviseurstadolphe@gmail.com ou le www.facebook.com/Projethydro/.

Voir les commentaires (3)

3 Comments

  1. Jean Diamant

    3 octobre 2017 à 21 h 56 min

    Il est grand temps que la ministre St-Pierre, responsable des Laurentides, vienne à l’aide des citoyens qui ont tout tenté pour convaincre Hydro de proposer un projet qui ne détruira pas les paysages. Ce projet est tellement absurde, et tant d’excellentes propositions alternatives ont été proposées, il est inconcevable que le Québec laisse Hydro saccager notre environnement.

  2. Louisette Bernier

    4 octobre 2017 à 9 h 14 min

    Il ne faut jamais perdre l’espoir de gagner tant que la bataille n’est pas terminé

  3. Monique Richard

    4 octobre 2017 à 16 h 09 min

    Bravo Sarah et toute ton équipe. Nous serons là le 8 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X