pub de recyclage
|

Complexe communautaire régional

Par andre-berard

Quand un citoyen passe à l’action

Réginald Breton, un septuagénaire adélois, fait mentir tous ceux qui soutiennent que les retraités n’aspirent qu’à couler une vie douce et tranquille loin de l’agitation de leur communauté. L’homme, qui se qualifie de «pionnier de la Côte-Nord», a œuvré dans le domaine des communications, notamment en téléphonie. Il fut également fonctionnaire au ministère des Communications durant quatre ans pour ensuite se lancer dans le commerce et dans l’édition d’un hebdomadaire, le Commerce régional Portneuf.

Passionné par le développement économique, Réginald Breton, dont les cartons regorgent de projets et d’idées pour sa communauté, souhaite aujourd’hui présenter à la population laurentienne un projet régional de complexe communautaire qui, espère-t-il, saura soulever l’enthousiasme des développeurs régionaux et «mobiliser les retraités qui ont d’énormes compétences et qui sont intéressés à mettre leur savoir-faire au service de la région dans le cadre d’un projet qui se veut rassembleur».

Prenant des allures d’un garde-à-vous lancé à toute une région, la démarche de Réginald Breton ne manque pas de panache. Elle s’inspire en fait d’un projet ontarien de complexe communautaire regroupant deux arénas, une bibliothèque, des gymnases, des piscines et des salles de conférence. L’Adélois soutient qu’il faut voir grand et adopter une vision régionale pour ce type de projet d’envergure: «Le maire de Saint-Sauveur veut construire une piscine de plusieurs millions, celui de Sainte-Adèle veut construire une bibliothèque de 3 millions $ alors qu’à Piedmont, on projette de se doter d’une salle de spectacle qui coûtera elle aussi plusieurs millions de dollars…» Réginald Breton se dit attristé de constater que tous travaillent en circuit fermé sur des projets qui totalisent, estime-t-il, des investissements de plus de 10 millions $: «Pourquoi penser petit alors qu’ensemble, à une échelle régionale, nous pouvons devenir beaucoup plus puissants?», ajoute-t-il.

L’Adélois lance un appel à tous. Il veut mobiliser les troupes afin de constituer un comité qui s’occupera d’organiser et de réaliser ce projet d’envergure qui, estime-t-il, s’élèvera à plus de 30 millions $. Il compte recruter dans la «force vive des retraités» de la région, paraphrasant ainsi Yannik Lemay, candidat adélois aux élections municipales de 2009, qui récemment lançait un appel dans Accès à l’implication de ces citoyens expérimentés qui représentent une force en dormance. À cette fin, l’idéateur du projet a dressé une liste précise des compétences recherchées pour la création du comité (voir l’encadré). Le projet s’inscrirait dans le cadre des partenariats public-privé (PPP). Selon son concepteur, ce centre communautaire régional deviendrait rapidement un pôle d’activités important dont les retombées économiques, sociales et culturelles, seraient considérables pour la région. Il est vrai qu’aucun centre de cette nature n’existe dans la MRC des Pays-d’en-Haut et que le manque d’arénas est décrié par plusieurs. Organisation d’événements sportifs, de conférences à saveur régionale, lieux de culture et d’activité physique, le projet proposé par ce citoyen adélois renferme beaucoup d’ingrédients prometteurs pour le développement local et régional.

Réginald Breton, dont l’enthousiasme et la détermination sont contagieux, offrira ses services, son expérience et ses compétences gratuitement, pour le bien de sa région. Il souhaite travailler de concert avec les intervenants, les partenaires et les décideurs locaux et régionaux.

Les personnes qui souhaitent en savoir plus ou qui aimeraient participer à l’aventure peuvent communiquer avec Réginald Breton au 450-229-7106.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin