(Photo : Courtoisie)
Un sentier de raquette a été nommé en l'honneur de M. Augy, au parc du mont Durocher à Sainte-Adèle.
|

Décès d’Alain Augy, un pionner du plein air à Sainte-Adèle

Par Marie-Catherine Goudreau

Alain Augy, un pionnier du plein air à Sainte-Adèle, est décédé le mercredi 26 octobre dernier à l’hôpital de Saint-Jérôme, après avoir reçu l’aide médicale à mourir.

M. Augy était un skieur de fond, raquetteur, cycliste, randonneur, pêcheur et chasseur. Il a été un grand bénévole pour le plein air dans la région, souligne Dominique Hamel, responsable des communications chez Plein air Sainte-Adèle (PASA). Natif de la France, il s’est impliqué dans le plein air dès son arrivée au Québec. M. Augy s’est aussi toujours impliqué dans l’organisme PASA, alors qu’il a été président durant plusieurs années jusqu’en 2011. Il a d’ailleurs toujours siégé comme administrateur au sein de PASA, jusqu’à son décès.

Photo : Courtoisie

Un sentier porte son nom au Parc du mont Durocher depuis 2019. On lui doit également la création des deux premières pistes de raquette de PASA : la Bleue, qui est devenue la Geai-Bleu, ainsi que la Rouge, maintenant Rouge-Gorge.

Alain Augy : « Tout le monde l’aimait » 

M. Augy a organisé plusieurs corvées au fil des années, et « il avait sa méthode bien à lui », explique Claude Chapdelaine, bénévole chez PASA. « Il emportait, pour les bénévoles, le petit casse-croute et le vin… Les temps ont bien changé ! Il a vécu l’arrivée en masse des raquetteurs, puis celle du vélo de montagne et du vélo d’hiver. Il avait ce don admirable d’être ouvert aux nouveautés du sport et de ses collaborateurs. »

« C’était un bon homme enjoué, toujours positif, entraînant, blagueur. Tout le monde l’aimait. Surtout moi : c’était mon meilleur ami. Avant de mourir, il m’a promis de me réserver une belle place à ses côtés quand mon tour viendra. On jasera en prenant le café… À plus tard, mon camarade pour toujours », témoigne M. Chapdelaine.

Le dernier adieu à Alain Augy aura lieu le 12 novembre de 13 h à 17 h à la Coopérative funéraire des Laurentides, Complexe Saint-Jérôme, située au 328, rue de Martigny Ouest.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *