(Photo : Page Facebook Les Amis de la réserve Alfred-Kelly)
La Réserve naturelle Alfred-Kelly est toujours fermée pour la sécurité des randonneurs, un mois après la tempête.
|

Derecho: Des sentiers toujours fermés

Par Simon Cordeau

Il y a maintenant un mois qu’un derecho a balayé les Laurentides. Dans les sentiers de la région, on s’affaire encore à nettoyer les dégâts. Tour d’horizon.

Malgré le travail acharné des bénévoles, la Réserve naturelle Alfred-Kelly à Prévost demeure fermée aux randonneurs. « On a eu la visite d’un arboriculteur vendredi dernier [10 juin], pour examiner l’état des travaux de nettoyage qui ont été faits », explique Patrick Perreault, qui l’a accompagné. « Il a identifié quelques arbres qui demeuraient dangereux, dont un en particulier sur le sentier MOC, qui est l’artère principale de la réserve. Il y a une immense branche cassée, mais en suspens au-dessus du sentier.  C’est vraiment une situation dangereuse. »

À cause de sa position précaire, la branche suspendue ne peut être enlevée par des bénévoles.

« C’est un travail de vrais émondeurs. Donc ça dépend de leurs disponibilités, mais ils sont encore très occupés »,souligne le bénévole.

C’est le sentier MOC qui part de la gare de Prévost et qui permet de se rendre au lac Paradis, au sommet du mont Shaw et en haut des falaises. Ainsi, tant qu’il est entravé, impossible de rouvrir la Réserve naturelle Alfred-Kelly, précise M. Perreault. Il indique que la Réserve naturelle du Parc-des-Falaises, à Saint-Hippolyte, est elle aussi toujours affectée par la tempête.

Des sentiers ouverts

Cela dit, les bénévoles ont déjà accompli beaucoup ces dernières semaines, se réjouit M. perreault. « On avait beaucoup d’espoir. On a travaillé super fort pour ouvrir les sentiers et les dégager. Ça, ç’a vraiment bien avancé. »

« Juste la gestion des branches représente 125 % de notre temps »- Jacques Gariépy

D’autres parcs et réserves de la région ont aussi été longs à reprendre leurs activités. Le Parc régional Val-David–Val-Morin a rouvert officiellement le 4 juin. Le 15 juin, il indiquait sur sa page Facebook : « Nos sentiers de randonnée, de vélo et nos parois d’escalade sont maintenant presque accessibles à 100 % ».

Cependant, la situation reste précaire un peu partout. Certains arbres fragilisés par la tempête continuent de tomber ou menacent de le faire. Dans le Parc du Mont Loup-Garou, à Sainte-Adèle, on demande aux randonneurs de demeurer vigilants. Les vents de la fin de semaine auraient pu faire tomber des arbres déjà fragilisés.

Les municipalités débordées de branches

À Saint-Sauveur, les sentiers municipaux sont toujours fermés. « Oui c’est important, mais ce n’est pas la priorité. La priorité, c’est la sécurité des gens. […] Les employés municipaux ont beaucoup d’ouvrage à déblayer les voies publiques. Juste la gestion des branches représente 125 % de notre temps », nous informe Jacques Gariépy, maire de Saint-Sauveur, en entrevue téléphonique.

La Ville permettait aux citoyens d’aller porter leurs branches au stationnement du Sommet Saint-Sauveur, mais le Parc aquatique reprend maintenant ses activités pour l’été.

« Il y a des tonnes de branches et il faut les déchiqueter bientôt. On est à la recherche d’un terrain pour le dépôt des branches », explique M. Gariépy. En plus des branches, les citoyens ont aussi déposé beaucoup de souches.

Une fois ces problèmes réglés, les employés municipaux pourront travailler sur les sentiers. Il faudra donc attendre encore quelques semaines avant qu’ils soient de nouveau accessibles, indique le maire.

Dimanche, la Ville de Sainte-Adèle indiquait sur sa page Facebook qu’elle accusait aussi un retard dans le ramassage des branches.

« Malgré tous les moyens et l’énergie déployés par nos équipes, la tâche colossale et les quantités plus que considérables d’arbres à ramasser occasionnent des délais. Mais nous n’avons oublié personne et ferons la collecte dans tous les secteurs », est-il écrit.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.