(Photo : Proprio Direct)
Carole Viau est conseillère municipale à Saint-Sauveur
|

Deux amendes et une formation pour Carole Viau

Par Simon Cordeau

La conseillère municipale de Saint-Sauveur Carole Viau, membre du Parti sauverois, a plaidé coupable lors d’une audience sur culpabilité et sanction de l’Organisme d’autorégulation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), tenue le 9 mars dernier. La conseillère immobilière à Proprio Direct devra payer deux amendes totalisant 6 000 $ et suivre une formation déontologique.

Selon les trois chefs d’accusation, concernant des événements advenus en mai 2013, Mme Viau n’aurait pas évité de se placer en conflit d’intérêts à trois reprises. D’abord, « […] en n’indiquant pas au promettant-acheteur […] qu’elle ne le représentait pas et qu’il pouvait se faire représenter par le titulaire de permis de son choix afin de négocier les modalités de la vente de l’immeuble ». Ensuite, « […] en n’informant pas et en ne conseillant pas objectivement le promettant-acheteur […] à l’effet qu’elle avait maintenant décidé de lui vendre l’immeuble sans garantie légale de qualité ». Enfin, « […] en permettant et en tolérant que soit inscrit à titre de représentant du promettant-acheteur […] à la promesse d’achat […] le nom [d’un courtier collaborateur], et ce, alors qu’elle savait ou ne pouvait ignorer qu’il n’agirait pas comme intermédiaire dans la transaction ».

À la suite de négociations entre la partie plaignante et la défense, le premier chef d’accusation a été retiré. Mme Viau a plaidé coupable aux deux autres.

« Je vais m’assurer dans le futur d’expliquer adéquatement le sans garantie légale. On est porté à croire que tout le monde comprend et sait ce que ça veut dire, mais je m’aperçois que non. Dorénavant, lorsque je vais vendre une de mes propriétés, je vais choisir quelqu’un qui est neutre. Je veux vraiment qu’il s’occupe entièrement du mandat de vente de ma propriété », a reconnu Mme Viau lors de l’audience.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

3 Comments

  1. Fabien Béland

    Nous constatons un regret dans les propos de Mme Viau et je crois qu’elle va en tirer une bonne leçon. Maintenant l’affaire est classée. Elle peut maintenant mettre toute son énergie à travailler pour les intérêts des sauverois. Au boulot.

    Reply
    • ALAIN DAVIAULT

      Pas tout fait, un débat du Parti Sauverois doit prendre place afin de lever le voile sur son manque de transparence à l’égard des autres membres.Nous sommes d’avis que madame a omis de dire aux autres membres du parti la situation connue du mois d’octobre 2021. Travailler avec transparence et crédibilité sont des valeurs prédominantes.

      Reply
  2. Helene Charest

    Nous avons eu une très mauvaise expérience avec Mme Viau, nous ferons suite à cette expérience.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.