Guillaume Lemay-Thivierge devient promoteur à Piedmont … le retour du fils prodige

Guillaume Lemay-Thivierge devient promoteur à Piedmont … le retour du fils prodige
Actualité

Un premier aérodium au Canada depuis 25 ans!

» Novice dans le domaine de la promotion, je ne connaissais pas le labyrinthe politique de nos municipalités… À cause de certaines complications que je découvre, ce projet sera probablement retardé. _ Guillaume Lemay-Thivierge

Malgré des accueils favorables des villes de Repentigny, Laval et Brossard (le complexe Dix30), c’est à Piedmont que Guil­laume Lemay-Thivierge a choisi d’implanter son projet d’aérodium. Une décision que ne regrette pas l’acteur, malgré les difficultés administratives rencontrées.

C’est une construction «sur pilotis», que l’on aperçoit depuis l’autoroute 15, à la hauteur de Saint-Sauveur, au bas des pentes du mont Avila; c’est un bâtiment précurseur d’un sport de plus en plus «tendance»; c’est un projet que tente d’implanter le comédien Guillaume Lemay-Thivierge à Piedmont, sur un terrain appartenant à Mont Saint-Sauveur International (MSSI)…

Le concept, entièrement élaboré au Québec, permet, hiver comme été, de voler à plusieurs dizaines de pieds au-dessus du sol, et de connaître par là l’ivresse du parachutisme, sans les risques et les coûts: «L’on a véritablement l’impression de voler, et l’on peut pratiquer ce sport à tout âge, de 7 à 77 ans!», expose d’entrée de jeu le comédien, récemment devenu aussi promoteur.

En fait, l’aérodium a le vent dans les voiles actuellement aux États-Unis, où plusieurs appareils de ce type seraient déjà installés, représentant la nouvelle vague dans le sport «à sensations»…
«Pourquoi le Nord? D’abord pour la qualité de vie que représente la région. Et puis aussi parce que ce territoire est synonyme de vitalité, parce qu’il est un lieu propice à l’activité physique et aux nouveautés sportives», explique M. Lemay-Thivierge, qui a vécu 25 ans à Prévost, est établi à Sainte-Anne-des-Lacs… et qui, enfant, a fait sa première descente en ski alpin au mont Avila!

Au-delà du succès à l’écran – on l’a vu dernièrement dans les films Nitro et Les 3 petits cochons; en fait, il est l’un des rares acteurs à avoir joué dans les deux films québécois arrivés premiers au box-office cette année! – le jeune entrepreneur a connu aussi du succès dans le domaine des sports «audacieux»: son école, située à Joliette, a initié plus de 20 000 personnes au parachutisme à ce jour.

Mont Saint-Sauveur

offre l’emplacement

Mont Saint-Sauveur International (MSSI), exploitant notamment les pistes de ski du mont Saint-Sauveur, a compris que le mariage de ses activités avec celles proposées par M. Lemay-Thivierge en est à la fois un de raison et de passion. Selon M. Lemay-Thivierge, le jour même de la présentation de son projet à MSSI il recevait une lettre du groupe l’autorisant à en faire l’implantation sur une partie de son terrain. Louis Dufour, président du conseil et chef de la direction de MSSI, confirme cet intérêt: «Nous encourageons tout ce qui va dans le sens du tourisme. L’emplacement proposé par M. Lemay-Thivierge nous convient… et s’il y avait un heurt avec la Municipalité, nous lui en mettons même d’autres [emplacements] à sa disposition. Pour le reste, il est entièrement indépendant sur ce projet».

Des délais…

Si le mariage s’est fait rapidement avec MSSI, certains délais ont retardé l’ouverture de l’aérodium, initialement prévue pour cet automne: «Novice dans le domaine de la promotion, je ne connaissais pas le labyrinthe politique de nos municipalités… À cause de certaines complications que je découvre, ce projet sera probablement retardé, mentionne M. Lemay-Thivierge. La Municipalité s’est montrée au départ très réceptive, ce qui nous a encouragés dans les travaux. Par la suite, certains problèmes administratifs se sont présentés… À vrai dire, j’attends que la Municipalité de Piedmont donne son accord final pour finaliser le projet. Je crois franchement qu’il contribuera à ouvrir une fenêtre, une fenêtre qui placera les Laurentides comme un joueur d’avant-garde en nouvelles technologies et en nouvelles activités sportives…»

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X