(Photo : Gen V)
Valérie, Simon et Francis Térrault, de la deuxième génération de l'entreprise familiale.
|

La marque Gen V propose une agriculture moderne

Par France Poirier

L’entreprise familiale derrière les laitues Mirabel et les légumes bios VÔG lance la marque Gen V. La famille Terrault a décidé de renouveler l’entreprise et son image de marque pour introduire une agriculture aux nouvelles valeurs.

Le 1er mars dernier, l’entreprise amorçait un nouveau virage en devenant Cultures Gen V inc. Elle a unifié ses produits sous la nouvelle bannière Gen V. Avec ce changement de dénomination sociale et une nouvelle identité visuelle, l’entreprise a fait confiance à la relève pour insuffler un vent de changement et adopter les valeurs de la société de demain. Gen V détient un total de 30 hectares et exploite quatre complexes serricoles au Québec,

Valérie Terrault est directrice du marketing. « Dans le but d’unifier les deux entités, je me demandais si la marque était reconnue. On a fait des études et les gens reconnaissent la laitue avec la racine dans son emballage, mais ne reconnaissent pas la marque Mirabel. Mon frère, mon cousin et moi avons convaincu nos parents de changer l’image de marque. Nous voulions aller pour une marque plus jeune, plus fraiche et plus actuelle », souligne-t-elle.

« Il y a de plus en plus de compétition et on doit se démarquer. On pense que c’était le bon moment pour faire ce changement. Ç’a n’a pas été facile de les convaincre, mais avec de bons arguments, ils étaient ouverts. Ils nous font confiance et nous donnent de l’espace, comme nous sommes la relève de l’entreprise », explique Valérie.

Les consommateurs d’aujourd’hui n’achètent pas seulement un produit, dit-elle. Ils n’achètent pas seulement un goût ou un prix, mais aussi les valeurs derrière l’entreprise. « C’est important pour nous et pour nos clients. »

La vision Gen V : Une agriculture aux nouvelles valeurs

L’histoire de Gen V est avant tout familiale. C’est un clan de passionnés d’agriculture moderne et d’entreprenariat ayant comme ambition de cultiver mieux, consommer avec conscience et bâtir un avenir qui leur ressemble. La famille Terrault est guidée par ses valeurs. La deuxième génération souhaite continuer de cultiver des légumes issus de cultures biologiques, hydroponiques, sans OGM et sans utilisation systématique de pesticides.

Aussi, elle priorise l’emploi d’énergies vertes, l’usage de matières recyclables et la production d’emballages éco-conçus. L’entreprise souhaite également soutenir le bien-être de ses employés et les communautés de leurs terroirs locaux. Elle croit en l’autonomie alimentaire du Québec et est convaincue que cela arrivera via des produits locaux de qualité cultivés en serre.

« On est la génération V. Nos produits sont vivants, cultivés selon nos valeurs en adoptant une agriculture durable, respectueuse des gens et de l’environnement. Ce changement d’identité, c’est notre vision qui prend vie. Celle d’une nouvelle génération qui souhaite mettre dans l’assiette des Canadiens, une variété de légumes croquants et des verdures pleines de vitalité », ajoute Valérie Terrault.

Cultiver le bien-être et le respect

L’entreprise souhaite également incarner cette vision d’une agriculture moderne dans la gestion de ses opérations. Elle tient notamment au développement et au bien-être de ses employés, de ses travailleurs locaux, saisonniers ainsi que de ses petites communautés de Mirabel, Ham-Nord, Ste-Clotilde et Portneuf. L’entreprise vise également l’obtention de la certification B-Corp et travaille activement à mettre à jour ses processus sur l’ensemble de ses opérations.

« L’aspect humain est extrêmement important pour nous dans cette démarche. Nous travaillons dans le respect des gens et des communautés et nous rapprochons les gens de ce qu’ils mangent en cultivant des légumes savoureux, frais et sains provenant des terroirs agricoles du Québec », soutient Simon Terrault, deuxième génération, directeur général chez Cultures Gen V inc.

La nouvelle identité

Produits localement et à l’année, les laitues hydroponiques, les concombres, les poivrons et les mini concombres biologiques sont vendus depuis le 1er mars sous la nouvelle marque Gen V. Ils remplacent donc définitivement les anciennes marques Mirabel et VÔG. Les produits Gen V seront disponibles progressivement en tablettes dans les grands détaillants alimentaires, les épiceries de quartier, les fruiteries et les services de boîtes prêt-à-cuisiner à travers le Canada à partir de cette date.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *