(Photo : Pure Perception)
|

Le camion rose ouvrira la Ride de filles

Par France Poirier

C’est avec honneur que le Centre de formation en Transport routier (CFTR) de Saint-Jérôme et le Centre de formation en transport de Charlesbourg (CFTC) participeront pour une première fois à l’événement Ride de filles 2021 qui se tiendra le 10 juillet prochain.

Ride de filles en sera à sa 13e édition. L’événement se veut une balade à moto qui regroupe des femmes dans le but d’amasser de l’argent pour le cancer du sein. Les deux camions roses des centres ouvriront et fermeront la randonnée de 225 km. C’est pour eux une belle visibilité pour mousser la place des femmes au volant de véhicules routiers lourds.

Cette année, l’activité obtient une participation record de 400 femmes qui sillonneront les routes sur leur moto dans les Cantons-de-l’Est. Parrainée par l’artiste-chanteuse Lulu Hughes, l’activité est offerte au profit de la Fondation Cancer du Sein du Québec. La Ride de filles 2021 a comme objectif d’amasser plus de 150 000$ pour la Fondation. Ce partenariat avec la Ride de filles, le CFTR et le CFTC vient soutenir les femmes et les hommes (1% des cas) qui sont touchés par le cancer du sein.

Lulu Hugues porte-parole depuis 2018

Ayant eu un cancer du sein en 2016, ainsi que trois récidives, Lulu Hugues est très impliquée dans cette cause. En rémission depuis l’an dernier, il est important pour elle de s’impliquer. « J’ai commencé à faire de la moto grâce à eux. La première fois, je suis allée pour chanter et faire une allocution, mais je ne conduisais pas de moto. On m’a commandité un cours de moto pour que j’y participe et j’ai eu la piqûre. En 2018 j’avais mon permis et je faisais la ride de filles. L’année suivante, je faisais la Route 66 avec mon frère et je suis rendu une mordue de la moto. Quand arrive le mois d’avril, j’ai juste hâte de sortir ma moto », confie celle qui est devenue la présidente de Ride de filles.

Elle nous parle de l’implication du CFTR et du CFTC. « On avait vu sur Facebook le camion rose du CFTC et on leur a demandé d’ouvrir le chemin. On trouvait ça hot. On a l’appui des villes où l’on passe, on a beau07coup de commandites. Je voulais donner une belle image des motocyclistes, parce qu’en plus c’est pour une bonne cause. Toutes les motos sont acceptées. Toutes les femmes sont les bienvenues. Près de 100 000$ sont déjà amassés et l’objectif est de 150 000$. Alors ça va bien puisque les gens peuvent donner. À ce jour on a amassé plus de 700 000$ en 13 ans », confie la chanteuse.

Des participantes du CFTR seront au rendez-vous. Julie Bélisle, directrice adjointe du CFTR, fait la Ride à moto, Jaimie-Ann Bélanger, enseignante au CFTR, va conduire le camion rose et la conseillère en communication du CFTR, France Vincent, sera passagère.

Pour tous les détails : www.ridedefilles.org

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.