La fermeture du pont Newaygo, à Wentworth-Nord, coupe le Corridor aérobique en deux pour une durée indéterminée. Photo : Nordy - Sébastien Fleurant
|

Le Corridor aérobique sera coupé en deux pour l’été

Par Simon Cordeau

La fermeture du pont Newaygo, à Wentworth-Nord, coupera essentiellement le parc linéaire du Corridor aérobique en deux pour l’été. En juillet 2022, la MRC des Pays-d’en-Haut avait fermé le pont Newaygo à la circulation automobile, dû à son piètre état. Puis cet hiver, le ministère des Transports et de la Mobilité durable (MTMD) a fermé le pont « complètement », donc également aux piétons, aux skieurs et aux cyclistes. « De ce que j’ai su, le pont ne pouvait même plus supporter le poids de quelqu’un qui marchait dessus », illustre le préfet, André Genest.

Durant sa séance du mois de mars, le conseil des maires de la MRC avait demandé au MTMD de rouvrir le pont pour les piétons et les cyclistes cet été. « Ça n’a pas été accepté », indique toutefois M. Genest. Ainsi le Corridor aérobique, un parcours de 58 km qui lie Morin-Heights à Amherst, sera bloqué près du 11e km, à Wentworth-Nord, pour une durée indéterminée.

Alternatives ?

La MRC désignera-t-elle une alternative sécuritaire aux randonneurs qui souhaitent continuer sur le parc linéaire ? « Ce n’est pas notre intention pour l’instant », répond le préfet. « La MRC va indiquer que le pont est fermé. Les gens choisiront par quel chemin ils veulent passer. »

M. Genest indique que les marcheurs pourraient emprunter le sentier des Orphelins : un sentier de 5,3 km qui contourne le lac Saint-François-Xavier par le sud-ouest. « Mais il faut faire attention, et c’est quand même plusieurs kilomètres de plus. En vélo, ce n’est pas praticable. »

Les cyclistes pourraient aussi prendre la rue Principale et le chemin de Newaygo. Mais ce détour comporte une pente très à pic où circulent des automobiles. « Il y a des risques d’accident. »

« Ce qu’il faut faire, c’est une alternative sécuritaire. Mais pour le moment, on n’en voit pas vraiment », conclut le préfet.

Remplacer le pont prendra « quelques années »

Le MTMD aurait l’intention de démolir le pont Newaygo prochainement afin de le reconstruire, indique le préfet. « C’est ce qui était inscrit dans la missive du directeur du Ministère. » Cependant, le nouveau pont servirait seulement « pour les activités récréotouristiques », c’est-à-dire les piétons, les cyclistes et les skieurs, et non pour la circulation automobile comme auparavant. Aussi, il faudra attendre « quelques années » avant que le nouveau pont ne soit ouvert, estime M. Genest.

Des résidents dans l’incertitude

Les résidents de la rue du Chemin de Fer empruntaient le pont Newaygo pour se rendre à leur domicile. Ils doivent maintenant faire un détour. « Le 25 octobre 2023, on a obtenu un jugement sur une demande d’injonction interlocutoire. […] Jusqu’au procès, les résidents ont toujours le droit de circuler en voiture sur la rue du Chemin de Fer pour se rendre à leur domicile », explique Me Andréanne Lavoie, avocate des résidents du secteur.

La situation n’est toutefois pas idéale, puisque les voitures cohabitent sur cette rue avec les piétons et les cyclistes du Corridor aérobique. « Dans le dossier, le MTMD prétend qu’il serait opportun d’établir des routes alternatives », précise Me Lavoie. Mais selon elle, la construction de nouvelles routes comporte trop d’embûches urbanistiques, environnementales, topographiques et des coûts « astronomiques », sans compter qu’elle n’a pas d’approbation citoyenne. « Ce n’est pas raisonnable selon nous. C’est une voie dénuée de sens et de bonne foi. »

L’avocate a donc l’intention de déposer une contre-expertise d’ici les prochaines semaines. Elle demande aussi que « le pont soit reconstruit avec les mêmes capacités portantes qu’auparavant ». « Mes clients circulent sur ce pont-là en voiture et en camion depuis des décennies. » Elle ajoute que pour plusieurs, il s’agit de leur résidence principale.

Depuis la fermeture du pont Newaygo, la collecte des matières résiduelles au porte-à-porte a aussi cessé. Les résidents doivent donc aller les porter eux-mêmes au pavillon Montfort. « Il y a des personnes âgées ou qui se déplacent avec une canne. C’est un inconvénient majeur et elles se sentent lésées », souligne Me Lavoie.

Pas d’interlocuteur

Si les résidents obtiennent une ordonnance de la cour que le pont doit être reconstruit comme auparavant, l’avocate estime que la reconstruction devrait prendre autour de six mois, et non plusieurs années. « C’est un pont assez simple, sous toute réserve. Je ne suis pas ingénieure, mais ce n’est pas le pont Champlain », illustre-t-elle.

Cependant, difficile de connaître les intentions du MTMD, indique l’avocate. « C’est toujours vague et ambigu pour nous. On leur a demandé à plusieurs reprises. »

« Les demandeurs sont pris entre des organismes publics qui ne s’entendent pas sur les responsabilités de chacun. On veut trouver des solutions hors-cours depuis le début et encore à ce jour. Par contre, on n’a pas d’interlocuteur avec qui avoir des discussions raisonnables et sensées », dénonce Me Lavoie.

« Ce pont-là aurait dû être entretenu davantage. Ç’aurait évité les litiges dans ce dossier », conclut l’avocate.

Le MTMD n’a pas pu répondre à nos questions avant d’envoyer sous presse.


Réouverture le 10 mai

Le Corridor aérobique rouvrira le 10 mai pour la période estivale. Il était fermé depuis le 2 avril pour la période de dégel. Consultez le site web du Corridor aérobique pour plus d’information.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

3 Comments

  1. Martin Hotte

    Plusieurs années pour remplacer un aussi petit pont…C’est vraiment pitoyable.

    Reply
  2. Michel Gagnon

    Incroyable…le pont démolit par le porte conteneur au Maryland, va probablement être
    reconstruit avant.
    Ce pont pourrait facilement être réparé ( temporairement) pour permettre le passage de cyclistes et piétons.
    Trop de palliers de décision dans se dossier, qui se renvoie la balle.
    Et dire qu’il ni a pas si longtemps, des trains y passaient.

    Reply
  3. Phillipe Venest

    Trop de niveaux de gouvernement et trop de fonctionnaires impliqués donc un petit pont prend des années à remplacer.

    Indécrottable Québec.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *