(Photo : Courtoisie )

Écoulements de sédiments : Le maire de Saint-Adolphe réagit

Par daniel-calve

À la suite du nouvel épisode d’écoulement de sédiments, le maire de Saint-Adolphe-d’Howard, Claude Charbonneau, réagit et dénonce le manque de rigueur d’Hydro-Québec dans la mise en place de mesures requises pour contrer tout nouveau déversement de sédiments dans les cours d’eau et l’environnement.

Rappelant l’ordonnance émise par le ministère de l’Environnement le 12 février 2019, le maire Charbonneau souligne qu’il est inconcevable qu’Hydro-Québec poursuive ses travaux de manière à générer de nouveaux manquements à la Loi sur la qualité de l’environnement. « L’ordonnance relevait plusieurs entorses d’Hydro-Québec à la Loi sur la qualité de l’Environnement ainsi qu’en ce qui concerne les conditions du certificat d’autorisation environnementale émis pour ce chantier. Nous sommes en droit de nous attendre à davantage de rigueur de la part d’Hydro-Québec », soutient le maire Charbonneau. Ce dernier se dit confiant que le ministère de l’Environnement « exercera une surveillance attentive de ce chantier. Il en va de la préservation de nos cours d’eau et de notre environnement ».

Notez que, concernant ce dossier, une table de concertation a été mise sur pieds par la députée d’Argenteuil, Agnès Grondin. Elle réunit des représentants de la municipalité, du comité aviseur de Saint-Adolphe, de la MRC des Pays-d’en-Haut, du CRE Laurentides et d’Abrinord.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *