Le vice premier-ministre vient se sucrer le bec

Le vice premier-ministre vient se sucrer le bec
Actualité

Parti libéral

Le vice premier ministre Jacques Dupuis et son collègue Guy Ouellette, député de Chomedey, assistent à l’allocution de Mme Cossette. «Le Québec ne peut se permettre de faire du surplace», a mentionné d’entrée de jeu Ritha Cossettte. L’ex travailleuse sociale promet de s’attaquer entre autres au développement agro-alimentaire, à la construction d’un CLSC, ainsi qu’à l’ajout de places en garderie.

«En caravane, allons à la cabane», auraient pu chanter les Libéraux, qui s’étaient réunis par centaines au Chalet du Ruisseau de Mirabel pour appuyer leur candidate Ritha Cossette, épouse du maire Hubert Meilleur, qui a délaissé le parti de Mario Dumont pour rallier celui de Jean Charest. La nouvelle candidate a profité de sa tribune pour tirer à boulets rouges sur sa principale adversaire, la députée sortante Denise Beaudoin, avant que son mari n’en rajoute en affirmant que celle-ci avait beaucoup de mépris pour les élus locaux. On se rappellera qu’un bras de fer s’était engagé entre Mme Beaudoin et le maire de Mirabel concernant le dossier de l’aéroport. La bataille perdure depuis que M. Meilleur tente d’obtenir le feu vert de la Commission du protection du territoire agricole pour permettre l’aménagement d’une gare sur des terres agricoles, alors que la députée péquiste continue de défendre l’intérêt des agriculteurs malgré le fait qu’elle appuie la venue du train à Mirabel. Plusieurs Mirabellois ont promis de suivre leur maire dans son option. Alors que leur nouvelle candidate prédit une victoire des Libéraux le 26, certains demeurent inquiets des performances de Jean Charest…

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X