pub de recyclage
(Photo : Nordy)
Mont-Habitant
|

Mont-Habitant : 49 demandes seront requises pour tenir un référendum

Par Luc Robert

Le conseil municipal de Saint-Sauveur a adopté le 17 mai dernier un règlement (222-65-02-2021) qui pourrait permettre à échéance de diminuer la densité de construction autorisée par l’actuel règlement de zonage, dans deux secteurs spécifiques (H 304 et H 308) de la rue du Lac, au Mont-Habitant.

Ce règlement permettrait aussi de créer les grilles des normes et usages des zones (H 407 et HT 408; voir les plans dans les « avis publics » d’accès du 26 mai). Les personnes ayant le droit d’être inscrites à la liste référendaire (zones H 304 et H 308) peuvent demander que le règlement fasse l’objet d’un scrutin, en transmettant le formulaire disponible sur le site internet de Saint-Sauveur. Les demandes doivent être reçues au plus tard le 10 juin 2021, à 16h45, au greffe.

« Une première partie de règlement, ne faisant pas l’objet de demandes publiques, a été envoyée à la MRC des Pays-d’en-Haut pour approbation, alors qu’une deuxième partie (222-65-02-2021) pourrait faire l’objet d’un référendum. C’est l’article 5 qui a fait l’objet de plusieurs demandes », a spécifié le greffier-adjoint, M. Yan Senneville, lors de la séance régulière.

Si le nombre de demandes n’atteint pas le seuil des 49, le règlement sera alors réputé approuvé. Le résultat de la procédure de demande de référendum sera publié le 11 juin 2021.

Plaidoyer

Le maire Jacques Gariépy y est allé d’un ultime plaidoyer. « Sans l’approbation du changement, on reviendra à ce qui est actuellement autorisé : la construction de 4, 6, 8 et 77 unités : soit 9 semi-détachés, 9 unifamiliales et 60 logements (4 ou 8 unités). C’est sûr que l’ancienne proposition densifierait beaucoup le coin, question de circulation. »

« C’est pourquoi nous avons adopté la modification de zonage, qui permettrait un maximum de 28 unités familiales détachées. On veut faire le changement uniquement dans ce but. (…) Sinon, 77 logements seront permis. On n’aura alors pas le choix. »

Le premier magistrat a semblé agacé par la tournure des événements. « Même si j’habite le secteur, je ne voterai pas (souci de neutralité). J’espère que les citoyens concernés voteront pour les bonnes raisons. S’il n’y a pas de changement (de zonage), ça risque d’être pire : on parle de 75 à 80 nouvelles portes. Si c’est ce qu’ils désirent, qu’ils votent en leur âme et conscience. J’ai eu beau expliquer la démarche d’une dizaine de façons, je ne comprends pas la vision du groupe qui a déposé la pétition. »

Le regroupement des citoyens du Mont-Habitant conteste la densité d’un lot spécifique. Il espère qu’une entente de gré à gré soit négociée avec M. (Jim) Stein, propriétaire de terrains. Il demande aussi de créer un OBNL, pour acheter et gérer les terrains.

Visite des lieux

M. Stein a invité des résidents du coin à marcher avec lui, sur ses terrains. Des échanges d’idées et de constats des lieux ont été effectués. Il a répété l’opération avec le maire Jacques Gariépy.

« C’était une rencontre informelle, tout comme celle avec les citoyens. (…) Certains résidents nous ont demandé d’acheter les chemins adjacents à la rue du Lac, une somme variant entre 3 et 3,5 M$. Nous n’avons pas prévu ça. Par mesure d’économie, on gère ça comme nous le faisons actuellement. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin