pub de recyclage
(Photo : Luc Robert)
photo2
|

Mont-Habitant : Jim Stein veut renverser la vapeur en faveur d’un nouveau zonage

Par Luc Robert

L’homme d’affaires Jim Stein invite les citoyens du secteur du Mont-Habitant à signer un formulaire de renonciation à la tenue d’un référendum municipal.

M. Stein effectue du porte à porte afin de rallier 200 résidents à sa cause. L’éventuel scrutin pourrait porter sur une portion de zonage de la rue des Lacs. Les formulaires de renonciation doivent être entrés au plus tard le 10 juin au greffe.

Le propriétaire Jim Stein. Photo : Luc Robert

« Nous encourageons vivement (les résidents locaux) à signer le formulaire. Si un nombre suffisant le font, le référendum pourra être évité et le nouveau règlement entrera en vigueur. (…) Il est important de comprendre que, dans l’éventualité où le règlement est soumis à un processus référendaire, il est fort probable que la Ville abandonne ce projet et que le règlement de zonage actuel reste en vigueur », a souligné M. Stein dans sa missive.

Écouter les gens

Il y a quelques années, l’infrastructure nécessaire (égout et aqueduc) au développement multifamilial (de résidences) à haute densité a été édifié et défrayé par la famille Stein, dans le secteur du chemin du Lac.

« Nos voisins et le conseil municipal nous ont demandé de réduire la densité (de construction) et de limiter le type de logements pouvant être implantés dans ce secteur. Nous avons écouté, et, aujourd’hui, ces changements sont reflétés dans le plan et le nouveau règlement de zonage proposés. »

Si le rejet du nouveau zonage devait sur-venir, M. Stein avise qu’il retournera au plan initial visant à bâtir 77 unités de logements. « Dans ce cas, nous n’aurons alors d’autre choix que de poursuivre les plans de développement, en vertu du règlement de zonage actuel. Pour éviter cette issue, (…) nous nous sommes engagés à préserver le caractère calme des quartiers du Mont-Habitant. Il est logique de demeurer unifamilial champêtre, en harmonie avec le secteur. »

Expérience antérieure

Jim Stein n’a rien d’un fossoyeur de forêt. Bien au contraire, il adore les milieux naturels et humides.

« Après avoir fréquenté l’Univeristé Dartmouth, je suis devenu responsable des sentiers patrimoniaux sur l’Appletown Trail, qui partent du New Hampshire sur une distance de 200 milles. Je m’occupais des sentiers, de la maintenance et de l’environnement. Je favorise une qualité de vie et j’ai une vision respectueuse à proposer ici. 50 % du projet restera naturel. »

Autres sentiers

Jim Stein possède d’autres idées dans ses cartons. « J’aimerais aménager d’autres sentiers piétonniers, au-delà la montagne. Il s’y trouve une vue imprenable. J’ai déjà créé des pistes et j’ai d’autres idées en banque. Mon grand-père et mon père ont créé le Mont-Habitant. J’ai à cœur les résidents et nos quelque 200 employés. »

Rappelons que la ville de Saint-Sauveur a déjà avisé ne pas avoir l’intention d’acheter les chemins adjacents à la rue du Lac, une somme estimée entre 3 et 3,5 M $, pour servir d’entrée aux quelque 17 km de sentiers du Mont-Habitant. Cette dernière idée avait été avancée par le Regroupement des citoyens du Mont-Habitant.

Comparer pour mieux comprendre

Le zonage existant autorise 77 logements, alors que le nouveau réduirait ce nombre à 28 ; le zonage existant permet des bâtiments à plusieurs unités, alors le nouveau zonage proposé permettrait que des habitations unifamiliales; le zonage existant demande une contribution de 10 % d’espaces verts ou en argent. Le plan existant ne prévoit pas de sentiers piétonniers. Le nouveau plan prévoit un espace vert, beaucoup plus grand (60 % de plus), pour créer un écoparc et des sentiers piétonniers. Cet espace vert ne comprend pas les zones humides, qui sont également apportées au domaine public. Enfin, un parc écologique piétonnier proposé longerait un tronçon du Grand Ruisseau, et devrait inclure des places de stationnements.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.