(Photo : Nordy)
default
|

Morin-Heights: Un nouveau zonage soulève des inquiétudes

Par Ève Ménard - Initiative de journalisme local

Les nouveaux règlements d’urbanisme à Morin-Heights ont passé une dernière étape, en vue de leur adoption.

En vertu de la loi, les règlements de zonage et de lotissement étaient assujettis au processus référendaire. L’ouverture des registres a débuté le lundi 20 février et s’est terminée le samedi 25 février. Il fallait 419 signatures pour demander un référendum sur l’adoption de ces règlements. Il y en a eu 185, indique le maire, Tim Watchorn.

Un secteur en particulier motivait les signataires. Il s’agit d’une zone située en arrière du Sommet Morin-Heights. Elle part du chemin des Hauteurs et descend jusqu’au parc du Corridor aérobique.

Un entre-deux

La première version des règlements a été présentée le 28 septembre 2022. À ce moment-là, il était proposé de zoner l’endroit REC, c’est-à-dire que seules les activités de randonnée diverses auraient été permises. Une séance de consultation publique a ensuite été tenue le 18 octobre. À la suite de celle-ci, des propriétaires de terrains du secteur ont laissé entendre leur mécontentement. « Ils n’ont pas trouvé ça équitable. Parce que toutes les autres zones non-développées avaient été zonées RF (résidentiel et forestière) », explique le maire. Le conseil municipal, par soucis d’équité, a donc choisi de zoner le secteur RF, au lieu de REC.

Ce zonage demeure toutefois beaucoup plus restrictif que le zonage précédant, fait savoir Jennifer Durand, directrice du Service de l’urbanisme et de l’environnement. Ce secteur a toujours permis l’usage résidentiel. Depuis 2007, plusieurs usages commerciaux étaient même permis : résidence de tourisme, hôtel, gîte, terrains de golf, aréna, etc. Dorénavant, le secteur permet uniquement l’usage résidentiel. « Nous n’avons pas remis tous les usages autorisés, seulement la maison », explique Jennifer Durand. « Ce n’est peut-être pas la proposition initiale, mais ça demeure une proposition assez restrictive », complète-t-elle.

Inquiétudes et confusion

Dans les derniers jours, des citoyens, l’Association des propriétaires des lacs Cooke et Corbeil et le conseiller municipal Gilles Saulnier, entre autres, ont manifestés leurs inquiétudes vis-à-vis cette révision du règlement de zonage. Certains ont invité les gens à signer le registre référendaire. « Il y va du futur de plus de 700 acres dont le zonage a été modifié sans étude préalable et sans consultation publique », a écrit M. Saulnier le 24 février dernier, dans une publication Facebook sur une page privée informelle de Morin-Heights. « En vertu de la loi sur l’aménagement et l’urbanisme, nous n’étions pas tenus de refaire une deuxième assemblée de consultation publique, puisqu’on était en révision et en remplacement des règlements », explique Jennifer Durand.

Le conseil municipal était conscient de la confusion et des inquiétudes, entourant cette révision. Lors de la séance du conseil du 18 janvier 2023, Mme Durand avait donc été invitée à expliquer cette révision, par soucis de transparence. « Nous avions peut-être sous-estimé l’impact de ce changement. Parce que c’étaient des usages déjà autorisés et qu’on restait plus restrictif qu’avant », souligne la directrice du Service de l’urbanisme.

« Je suis convaincu que beaucoup de gens ont signé le registre parce qu’ils étaient mal-informés », indique Tim Watchorn. « Les gens présentaient ça comme si la Ville venait de céder un parc aux promoteurs, et ce n’est pas ça du tout. »

L’adoption suit son cours

À partir du moment où trop peu de personnes signent le registre référendaire, les règlements sont dits approuvés par les personnes habiles à voter. La MRC des Pays-d’en-Haut a également remis son certificat de conformité à la Municipalité de Morin-Heights. Les dernières étapes ont donc été franchies. Il y aura des avis publics « très prochainement », affirme Jennifer Durand, en vue de l’adoption officielle.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *