pub de recyclage
(Photo : Courtoisie)
Fernand Boudreault, directeur général de la Ville de Saint-Jérôme; Sylvain Pagé, directeur adjoint de la Ville de Saint- Jérôme; Majorik Bouchard, directeur santé mentale du CISSS des Laurentides; Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme; Xavier-Antoine Lalande, préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord; Youri Chassin, député de Saint-Jérôme; Louis Rousseau, directeur adjoint au CISSS des Laurentides; François Savoie, directeur général de La Hutte; Ray Junior Courtemanche, président de campagne; sa fille Chloé Courtemanche; et Carla Pierre-Paul, conseillère municipale à la Ville de Saint-Jérôme.
|

Nouvelle maison d’hébergement d’ici la fin de l’année

Par France Poirier

Le 15 juin dernier, La Hutte Saint-Jérôme lançait sa campagne de financement publique. Destinée à la construction d’une maison d’hébergement pour les personnes en situation d’itinérance, le promoteur Ray Junior Courtemanche présidera la campagne de financement.

C’est sur le terrain adjacent à l’église Sainte-Paule que la maison sera érigée. Pour le lancement de cette vaste campagne, plus d’une cinquantaine de personnes se sont réunies au Théâtre Gilles-Vigneault. Les intervenants de tous les milieux reconnaissent l’importance du projet et comptent l’appuyer.

Le directeur général de La Hutte, François Savoie, s’engage à mettre un toit sur la tête des personnes qui n’en ont pas. Il veut les supporter pour les sortir de la rue de façon durable.

« Après deux mois à Saint-Jérôme, les femmes et les hommes que nous accueillons sont les enfants, les parents, et souvent même les grands-parents de gens de chez nous. Pour eux, nous devons rendre l’impossible possible. Nous devons les accueillir comme nous aimerions que ceux qu’on aime soient accueillis », a souligné celui-ci.

Le projet reçoit déjà l’appui de nombreux partenaires des domaines privé, public, politique et communautaire. Grâce aux nombreux appuis, La Hutte Saint-Jérôme verra le jour d’ici la fin de l’année 2022. Plusieurs partenaires ont signifié leur intérêt et leur intention à supporter le projet, d’autres ont déjà annoncé leur participation financière. Un montant de 2,5 millions de dollars reste encore à amasser. Le sprint est amorcé afin de lancer les travaux dès cet été.

Une bonne collaboration entre le CISSS et l’organisme

« Le CISSS des Laurentides a accueilli avec enthousiasme les intervenants de La Hutte le 1er avril dernier. Le projet de maison d’hébergement se veut un modèle de bonnes pratiques cliniques en matière d’intervention. Déjà, une collaboration fructueuse s’est installée avec les intervenants et les médecins du CISSS. En travaillant tous ensemble vers un même objectif, nous assumons collectivement un leadership dans la santé et le bien-être de notre population », a souligné Rosemonde Landry, PDG du CISSS des Laurentides.

Engagements financiers

Lors de l’événement, Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme, et Xavier-Antoine Lalande, préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord, ont annoncé leur engagement financier au projet, ainsi que leur volonté et leur mobilisation à la réalisation de ce projet d’envergure dans la communauté. M. Youri Chassin, député de Saint-Jérôme, a partagé sa vision et son support à offrir un avenir meilleur aux gens de la communauté.

Le projet 

La Hutte construira une toute nouvelle maison d’hébergement sur le terrain adjacent à l’église Sainte- Paule, à la suite d’une entente conclue avec la Ville. Le nouvel édifice, qui offrira 48 places d’hébergement d’urgence, ouvrira ses portes en décembre 2022. Le projet comporte également une halte chaleur. Les personnes sans-abri pourront rencontrer des intervenants, manger un repas chaud, prendre une douche et laver leurs vêtements .

« Grâce à la concertation des nombreux partenaires, nous faisons un pas de plus vers la construction d’un espace pour les accueillir avec dignité. Je tiens à saluer le travail remarquable de toute l’équipe derrière La Hutte. Je souligne la collaboration exemplaire offerte par le personnel de la Ville de Saint-Jérôme. Nous créons des conditions favorables pour la réinsertion sociale. C’est l’ensemble de notre communauté qui est gagnante », a ajouté Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme.

« Les membres du conseil de la MRC soutiennent les démarches pour développer une offre de service adaptée sur le territoire. Ils ont également placé l’itinérance au sommet de leurs priorités d’action pour 2022. De plus, la MRC a fait reconnaître la problématique à l’échelle de la région des Laurentides. Grâce à cette reconnaissance, nous avons obtenu d’importantes enveloppes budgétaires. Elles contribueront à créer les leviers nécessaires à la réalisation du projet d’implantation de La Hutte à Saint-Jérôme », a signifié Xavier-Antoine Lalande, préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord.

« Comme bâtisseur du Québec, il me fait un immense plaisir de pouvoir supporter un projet qui va aider les femmes et les hommes qui se retrouvent à la rue. C’est donc pour moi un honneur de m’associer à ce beau projet de La Hutte », a conclu Ray Junior Courtemanche.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.