Plein air au bénéfice de la réussite scolaire

Plein air au bénéfice de la réussite scolaire
Actualité

La Fondation pour la réussite des élèves de la Commission scolaire des Lauren­tides vient de s’associer à la municipalité de Val-David pour la tenue d’un événement bénéfice qui célèbrera le plein air et les activités en famille.

Les organisateurs de cette première édition de l’EuroFest invitent donc le public à «décrocher» pour une bonne cause. Au menu, marche nordique, escalade, géocaching, course au trésor, spas, le tout accompagné de vin chaud, de raclettes et de musiques du chansonnier Daniel Fontaine et d’autres artistes locaux. Tout au long de cette journée, les visiteurs pourront s’adonner à un encan silencieux, histoire de faire monter les enchères. Tous les profits récoltés seront versés à la Fondation, dont la mission première consiste à lutter contre le décrochage scolaire.
«Le décrochage est un problème que l’on voit de façon quotidienne, a déclaré le maire de Val-David, Pierre Lapointe. On ne veut pas demeurer passif et regarder passer le train. On va envoyer le message aux jeunes qu’on a à coeur leur avenir et qu’on veut les accompagner dans leur démarche.»

Le président de la Fondation, Michel Arcand, a chaudement remercié Val-David pour son implication dans ce dossier et a promis de relancer les autres élus de la région. M. Arcand a profité de l’occasion pour remettre un nouveau chèque de 10 000$, le deuxième de quatre, tiré à même son salaire de retraité.

Président d’honneur de taille

L’ex-skieur acrobatique Stéphane Rochon a accepté la présidence d’honneur de l’événement avec un grand oui, a-t-il confié en conférence de presse. «Je suis d’autant plus content, a-t-il précisé, que je connais excessivement bien le mont Condor et les alentours pour m’y être entraîné durant des années.» L’athlète a souligné que selon lui, une approche sportive a plus d’attrait auprès des jeunes qu’une attitude basée seulement sur l’obtention de résultats pédagogiques encourageants. Confronté à un dilemme qui aurait pu mal tourner, Stéphane Rochon a dû décrocher du cadre scolaire à 16 ans pour se consacrer entièrement au saut acrobatique, avec les victoires qu’on lui connaît. «Je sais qu’on peut s’en sortir, a lancé le multiple médaillé de la Coupe du Monde, mais c’est la voie la plus difficile à prendre. Moi, j’ai simplement été chanceux.» (L’athlète a décroché 27 médailles sur le circuit de la Coupe du Monde, 2 aux Championnats du Monde et 8 aux Championnats canadiens). Les Laurentides détiennent un des plus haut taux de décrochage de la province, avec une moyenne de 39%, attribuable à 46% aux garçons.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X