Archives
|

Quoi retenir du conseil de Sainte-Adèle

Par Simon Cordeau

La Ville de Sainte-Adèle tenait une séance de son conseil municipal le 20 novembre dernier. En voici les faits saillants.

Rôle d’évaluation

L’augmentation moyenne du rôle d’évaluation est de 62 % à Sainte-Adèle, comparativement au dernier rôle au 1er juillet 2019, tel que le rapportait Accès le 21 novembre dernier.

La mairesse, Michèle Lalonde, a expliqué que le rôle d’évaluation est fait par la MRC, qui mandate une firme. « On va demander à la firme de tenir une soirée publique, pour expliquer comment ils procèdent. »

Stationnement de la plage

Le stationnement de la plage Jean-Guy-Caron, au lac Rond, deviendra payant pour les non-résidents de Sainte-Adèle. Ils devront prendre un ticket et le mettre dans leur pare-brise. Les résidents de la ville, quant à eux, pourront se procurer une vignette gratuitement. « On va aussi mettre des affiches « no parking » dans les rues et donner des contraventions », a expliqué la mairesse.

Cette mesure fait partie des réaménagements prévus à la plage, dont la construction du nouveau chalet. Celui-ci sera prêt pour l’été prochain, rapportait Accès en octobre dernier.

Urbanisme

Le conseil a refusé un projet majeur de lotissement pour le Domaine Chantecler sur le chemin du Golf. « C’est M. Goupil (le propriétaire) qui s’inquiète beaucoup parce qu’on se prépare à faire un nouvel aménagement de ce secteur-là. Il essaie de faire passer son projet rapidement sans nous donner tous les éléments, comme s’il voulait un chèque en blanc », a expliqué Mme Lalonde.

Rappelons que la Ville a entamé une vaste consultation qui vise à planifier et à encadrer le développement du secteur Chantecler dans les prochaines années. Un sondage à cet effet a été tenu en septembre dernier. Les prochaines étapes de cette planification devraient être connues en 2024.

Le conseil a aussi approuvé le projet majeur de lotissement Cap-à-l’Aigle. Un projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) sur la rue du Cap a été abandonné puis redéposé. « C’est une nouvelle version du projet », a expliqué la mairesse. Une consultation publique à cet effet aura lieu le 5 décembre, à 18 h 30, dans la salle du conseil municipal.

Dérogation mineure

Les conseillers étaient divisés s’ils devaient accorder ou non une dérogation mineure à Desjardins Marine, situé sur le boulevard de Sainte-Adèle. L’entreprise souhaite aménager un stationnement à l’avant d’un de ses terrains, directement sur la route 117, en dérogation du règlement. Les conseillers Arielle Beaudin, Jean-François Robillard et Gaëtan Gagné ont voté en faveur de la dérogation. Les conseillers Richard Allard, Alexandre Laganière et David Huggins-Daines s’y sont opposé. Ainsi, la mairesse s’est prévalue de son droit de vote pour trancher l’égalité et a voté en faveur. La dérogation a été acceptée.

En vrac

Le conseil a nommé les membres qui feront partie de la Politique concernant le Comité Culturel de la Ville de Sainte-Adèle. Le conseiller David Huggins-Daines y représentera le conseil municipal.

Le conseil a octroyé un contrat pour aménager un terrain municipal sur le chemin Pierre-Péladeau, près de l’écocentre.

Richard Allard sera le maire suppléant pour les quatre prochains mois.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *