(Photo : Courtoisie)
Robert Sirois a de grandes ambitions pour sa radio communautaire à Sainte-Adèle.
|

Radio Cœur des Laurentides vise le FM pour la nouvelle année

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Après des débuts prometteurs sur internet, Radio Cœur des Laurentides, le projet de l’ex-hockeyeur Robert Sirois, espère effectuer sa rentrée sur la bande FM dès la fin de 2022.

Sa station communautaire compte maintenant plus d’une douzaine d’émissions hebdomadaires. La diversité de celle-ci fait en sorte que RCDL développe son propre créneau local et n’est pas en compétition avec les radios commerciales.

« Il y aura peut-être quelques grincements de dents quand nous entrerons en ondes FM officiellement, mais nous sommes complémentaires dans le marché audio. De plus, l’alliance des radios communautaires du Canada (ARC), section Québec, a décidé d’aider à notre développement. C’est le seul dossier dans le créneau communautaire qu’ils aident. Entre autres, ils nous aideront à présenter une page web dernier cri, tout en ajoutant un genre d’application qui permettra aux auditeurs d’écouter notre programmation en différé », a confié l’ex-marqueur des Capitals et des Flyers.

RCDL est un organisme OSBL.

Leurs seules sources de financement sont la publicité et les dons de l’auditoire. « Nous avons lancé une campagne de financement. Les dons serviront à défrayer différentes dépenses du fonds de roulement, tels que le loyer, les équipements, les permis de mise en ondes, etc. Le budget de démarrage, soit les équipements, s’est fixé à 45 000 $. Quand on passera à la bande FM, le budget passera à plus de 100 000 $ par année. Certains animateurs pourront recevoir des bonis, mais la station demeurera communautaire. La tenue d’un bingo hebdomadaire est envisagée », a assuré l’ex-moustachu sur lames.

La station a installé ses pénates à l’église Saint-Joseph, dans le secteur de Mont-Rolland. « Nous sommes au sous-sol de l’église, celle qui a été vendue. Nous sommes installés sur la scène d’une salle. Cela permettra éventuellement à des artistes de la relève de présenter sur place leur composition, à la fois devant un public et en ondes. On pourra aussi y tenir des événements communautaires. Nous avons pu compter sur le curé de Sainte-Adèle pour nous aider à négocier avec la compagnie de gestion. Nous avons eu une offre raisonnable, incluant le loyer et le chauffage. Nous sommes bien situés en plus », a évalué le grand Bob.

Le « Grand Pic »

À son émission hebdomadaire Dans le Vestiaire, ce mercredi soir dès 19h, Robert Sirois et ses acolytes Pierre Politick et Stéphane Langdeau, rendront hommage à Guy Lafleur, avec un ancien coéquipier.

« Robert Picard, qui a été coéquipier de Guy à deux reprises, tant chez le Canadien que les Nordiques, viendra témoigner de sa simplicité. On n’a pas vu ni entendu le ‘’Grand Pic’’, dans les hommages aux radios privées. On reçoit beaucoup de commentaires positifs pour notre émission sportive. »

L’ancien attaquant n’a que des bons mots pour le disparu Guy Lafleur. « Une partie de nous-même est morte avec l’annonce de ce décès. Alors que je jouais comme vétéran avec le National de Rosemont, Guy faisait déjà courir les foules à 15 ans en s’alignant avec les Remparts. Je l’ai aussi affronté pendant six saisons dans la LNH. Il était un Monsieur avec un grand M. Quand j’ai lancé mon bouquin anglophone Discrimination in the NHL, Guy m’a invité à son restaurant de Rosemère pour procéder au lancement. J’ai même eu des commentaires positifs à Toronto… mais moins au Québec, c’est bizarre ! »

Soulignons de plus que M. Sirois a produit un mémoire de 30 pages sur l’avenir du hockey. Il a remis son document à Marc Denis, un des joueurs de la LNH chargés par François Legault de présenter un rapport sur notre sport national.

Robert Sirois prévoit ajouter deux autres émissions sportives, dont une locale. « On a beaucoup de sports dans le coin et nous voulons en parler », a-t-il poursuivi.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.