(Photo : Archives - Nordy)
|

Saint-Adolphe-d’Howard : Le conseil octroie le contrat pour construire la bibliothèque

Par Marie-Catherine Goudreau

Le conseil municipal de Saint-Adolphe-d’Howard a octroyé vendredi le 26 janvier un contrat pour la construction de la nouvelle bibliothèque. C’est l’entreprise Groupe Laverdure qui était le plus bas soumissionnaire avec un montant de 3 659 000 $ plus taxes.

Plusieurs citoyens ont fait valoir leur mécontentement lors de la période de questions. Le projet a fait l’objet d’une pétition de plus de 400 signatures l’année dernière et de l’insatisfaction de résidents. Ces derniers déplorent entre autres les coûts élevés du projet et le manque d’informations et de transparence de la Municipalité.

Les coûts de construction revus

Au mois d’août 2023, le conseil avait rejeté les appels d’offres puisqu’elles étaient trop élevées. Le plus bas soumissionnaire était de 5 364 878 $ plus taxes, soit 1,7 M$ de plus que le contrat actuel. « Après avoir demandé à nos professionnels de voir ce qui peut être fait pour diminuer les coûts de construction, la Municipalité est retourné en appel d’offres aux mois d’octobre et de novembre avec plusieurs soumissionnaires », a précisé le maire, Claude Charbonneau, lors de la séance du conseil. 

« Ce soir, nous acceptons l’appel d’offres qui est plus abordable et sensiblement plus près du règlement d’emprunt. À moins d’avis contraire du Ministère, nous continuerons d’avancer avec le projet et nous respecterons l’essence du règlement. L’emprunt autorisé au règlement sera respecté et la ou les subventions seront appliquées au règlement d’emprunt. Finalement, nous prévoyons que la charge de l’emprunt total pour les citoyens se situera à près de 1 600 000 $. Tel que spécifié, la différence de la soumission sera payée à même les fonds disponibles qui proviendront majoritairement des droits de mutation », a poursuivi le maire.

Un besoin pour les jeunes et la communauté, plaide Line Légaré

La conseillère municipale Line Légaré s’est exprimée publiquement par voie de communiqué pour préciser son choix de voter pour le projet. Elle écrit entre autres dans une lettre envoyée au Journal que la bibliothèque est un « projet rassembleur » et que sa « construction démontrera notre volonté collective d’investir dans le développement global, harmonieux et sain de tous, mettant à l’avant-plan l’importance cruciale de l’éducation et de la culture ». « Les études et les statistiques sont claires : chaque enfant devrait avoir accès aux livres dès le plus jeune âge. Plusieurs de nos concitoyens.nes n’ont pas un revenu suffisant leur permettant d’acheter des livres ou des jouets éducatifs pour les enfants », poursuit-elle.

Elle ajoute que la bibliothèque actuelle est « petite, dans un sous-sol sans lumière naturelle et remplie à pleine capacité ». De plus, le ministère de la Culture accorde une subvention de plus de 1 M$. L’école primaire et le CPE utiliseront aussi régulièrement la bibliothèque, plaide Mme Légaré. « En envisageant l’avenir et la croissance démographique prévue, la construction d’une nouvelle bibliothèque s’avère cruciale pour répondre aux besoins. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *