(Photo : Perrault Architecture)
Plan de la nouvelle bibliothèque à Saint-Adolphe-d'Howard.
|

Saint-Adolphe-d’Howard : Le maire répond aux questionnements sur la bibliothèque

Par Marie-Catherine Goudreau

Au mois de janvier, le conseil municipal de Saint-Adolphe-d’Howard a octroyé un contrat pour la construction d’une nouvelle bibliothèque pour 3,6 M$. À la suite de plusieurs questions des citoyens et de la formation d’un comité pour surveiller les finances de la Municipalité, le maire, Claude Charbonneau, a envoyé une lettre aux citoyens pour préciser le processus et les coûts.

« En appliquant les programmes et subventions sur le règlement, nous prévoyons que la partie du règlement d’emprunt qui sera à la charge des citoyens sera de l’ordre de 1,6 M$. […] Les dépenses déjà encourues et les montants excédant le règlement d’emprunt sont et seront pris à même les fonds disponibles. Ceux-ci proviennent majoritairement des droits de mutation », peut-on lire.

Impacts sur les citoyens

« Soyez certains que le conseil a une préoccupation constante en ce qui a trait aux charges financières des citoyens. Nous sommes constamment à la recherche de subventions ou façons de procéder pour minimiser l’impact sur les comptes de taxes », explique le maire.

Il précise que pour diminuer les intérêts, le conseil a l’intention de faire une résolution qui permettra de faire passer l’amortissement de 20 ans à 10 ans. Cela « représentera une économie de 495 000 $ pour les contribuables », affirme-t-il.

« Le dernier paiement du règlement d’emprunt # 761 promulgué en août 2013, au montant de 1 400 000 $ avec amortissement de 10 ans, sera effectué en 2024. Soyez assurés que le remplacement de celui-ci par le nouveau règlement d’emprunt # 886 aura un impact financier mineur sur le compte de taxes », poursuit-il.

Rappel

Rappelons qu’en avril 2021, le conseil a déposé un projet de règlement d’emprunt au montant de 3 410 000 $. Puis, la Municipalité a reçu la confirmation qu’elle aurait une subvention de 1 282 500 $ pour le projet. C’est en 2022 que le conseil a mandaté des professionnels pour les plans et devis.

En août 2023, le conseil a rejeté l’appel d’offres au montant de 5 354 870 $. La Municipalité est donc retournée en appel d’offres. « Nous avons reçu plusieurs soumissions conformes, la plus basse étant de 3 659 000 $ plus taxes, soit une économie de plus de 1 705 870 $ plus taxes par rapport au premier appel d’offres », indique le maire dans la lettre.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Martial Fortin

    Le maire Charbonneau oublie de mentionner que le réglement 886 limite les dépenses totales du projet à 3,4M$. Or, les dépenses atteignent déjà près de 6M$, soit près du double de la limite permise et acceptée par les contribuables. Une somme additionnelle de 3M$ provenant du budget annuel de fonctionnement représente environ 20 pourcent de celui-ci. Et il y aura d’autres dépenses à venir pour compléter le projet. Aucun

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *