(Photo : Archives - Nordy)
La route 364 a fait l'objet de nouvelles demandes de la part du conseil municipal.
|

Saint-Sauveur en bref

Par Marie-Catherine Goudreau

Le conseil municipal de Saint-Sauveur a tenu une séance le 21 novembre dernier. Voici les faits saillants.

Route 364 : Nouvelles demandes au MTQ

Le conseil municipal de Saint-Sauveur a aussi réitéré ses demandes au ministère des Transports du Québec (MTQ) concernant la route 364. On souhaite ajouter une voie de refuge à la hauteur de l’avenue des Érables ainsi que des voies centrales et/ou de refuge à la montée Papineau sud et au garage municipal. On demande aussi de diminuer les limites de vitesse sur cette route.

Remise de bourse à de jeunes athlètes

Le conseil a remis des bourses de 500 $ à trois jeunes athlètes de Saint-Sauveur. Samuel Bourget, Lucas Savard et Quentin Hénon-Boyer ont reçu chacun une bourse, dans le cadre du programme de soutien à l’excellence sportive.

« Ces jeunes athlètes, âgés respectivement de 14, 15 et 17 ans seulement, sont un exemple de discipline et de travail acharné. Les membres du conseil municipal, ainsi que moi-même, sommes fiers de pouvoir soutenir leur réussite, en leur remettant un chèque. Celui-ci servira à couvrir une partie des frais d’inscription encourus lors de leur participation aux différentes compétitions. », souligne Jacques Gariépy, maire de Saint-Sauveur.

Geneviève Dubuc, conseillère municipale; Luc Martel, conseiller municipal; Samuel Bourget, skieur alpin de compétition; Quentin Hénon-Boyer, cycliste de route et de piste; Marie-José Cossette, Caroline Vinet et Rosa Borreggine, conseillères municipales. Est absent de la photo : Lucas Savard, skieur alpin de compétition.

Une rue en l’honneur de Louis Dufour 

Le 12 novembre dernier, l’événement Louis-Dufour pour le Musée du ski avait lieu au Sommet Saint-Sauveur. Pour souligner le dévouement de Monsieur Dufour, une rue à son nom paraîtra désormais sur la carte : le chemin Louis-Dufour (l’actuel chemin des Pentes). Le tout a été dévoilé par Jacques Gariépy, maire de Saint-Sauveur, ainsi que Martin Nadon, maire de Piedmont.

Sens uniques

Quelques citoyens ont posé des questions concernant les sens uniques envisagés dans le village. « Une rencontre est prévue avec le conseil municipal le 30 novembre sur cette question. Il faut comprendre que le projet FIMEAU [Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau] à la base, c’était de gérer les eaux pluviales dans ce secteur et refaire les infrastructures souterraines. Après est venue l’idée de reconfigurer le quartier. Mais c’est accessoire au projet principal », a explique le directeur général de la Ville, Jean-Philippe Gadbois.

« Si les gens ne sont pas d’accord avec les sens uniques, on mettra de côté cet aspect du projet », a-t-il affirmé. Le conseil discutera de ce point lors de leur prochaine rencontre.

Par ailleurs, la population de Saint-Sauveur a jusqu’au 5 décembre pour remplir le sondage sur la vision stratégique en aménagement du territoire. Il s’agit du troisième et dernier volet des activités de consultation sur la vision stratégique en aménagement du territoire.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.