pub de recyclage
Nathalie Rochon, mairesse de Piedmont et Tim Watchorn, maire de Morin-Heights
|

Sentiers payants à Sainte-Adèle : Inquiétudes, réflexion et adaptation

Par Production Accès

Le 2 juin dernier, Nadine Brière annonçait en exclusivité, via une vidéo publiée sur notre page Facebook, que les sentiers des réseaux de plein air à Sainte-Adèle seraient dorénavant payants pour les visiteurs. Cette annonce a créé beaucoup de réactions autant chez les citoyens que chez certains élus. En effet, d’autres villes ou municipalités environnantes sont inquiètes surtout compte tenu de l’achalandage déjà important depuis le début du déconfinement de la région. Tour d’horizon des réactions, d’une nouvelle réalité qui crée un engouement particulier pour le plein air et d’une saison estivale qui s’annonce chargée.

 

Le maire de Morin-Heights en réflexion

« Honnêtement, moi je pense que si jamais une municipalité de la MRC fait ça, il faut se consulter pour tous le faire ou tous ne pas le faire. Je pense que ce serait plus facile parce que si on commence à charger, il risque d’avoir des déplacements dans d’autres secteurs. On est en train de réfléchir à ça », souligne le maire de Morin-Heights, Tim Watchorn.

Ce dernier admet comprendre la logique de Mme Brière derrière sa décision, mais que dans le cas de sa municipalité, pour l’instant, ils n’étaient pas dans l’optique de rendre leurs sentiers payants. Il souligne tout de même qu’en raison de la Covid-19, certains endroits sont présentement surexploités, donnant l’exemple de la plage à Morin-Heights. « Il faut qu’on trouve une autre solution. » Le maire ajoute que le conseil a notamment pris la décision de limiter l’accès à la plage uniquement aux résidents à partir du 23 juin prochain.

En ce qui a trait aux sentiers, ceux-ci sont achalandés, mais Monsieur Watchorn assure que la situation demeure sous contrôle. « Nous avons des stationnements limités ce qui nous aide un peu. Les gens ne peuvent pas se stationner dans les rues aux alentours et la police nous aide beaucoup. » Pour l’instant, il n’y a pas eu de dérapage. Mais le maire s’attend tout de même à un été très occupé dans les sentiers.

La mairesse de Piedmont inquiète

« Nous trouvons ça très inquiétant à Piedmont parce que nous savons qu’il y a des gens qui ne voudront pas payer et donc qui vont se retrouver dans les sentiers à Piedmont », déplore la mairesse, Nathalie Rochon. Elle dit comprendre la décision de Sainte-Adèle, mais que celle-ci ajoute une « pression dans les municipalités aux alentours. »

« On ne l’avait pas considéré », mentionne-t-elle au sujet de la possibilité de rendre l’accès aux sentiers payant aussi à Piedmont. « Peut-être qu’un jour, ce serait plus les stationnements que les sentiers, mais on ne l’a vraiment pas considéré encore. »

L’achalandage dans les parcs, les sentiers ou la piste cyclable n’est même pas comparable à l’année dernière. « Les gens viennent et on voit qu’il font des pique-niques. Nous trouvons des bouteilles de vin et de bière. » La mairesse raconte même que douze sacs de déchets ont été amassés dans un parc et bien que des poubelles aient été ajoutées, les déchets continuent de s’accumuler dans les espaces verts.

Elle s’attend à un été beaucoup plus chargé dans les lieux de plein air de la Municipalité. Depuis l’année dernière, une firme privée est engagée pour faire la sécurité. Cet été, la mairesse affirme que des heures ont été ajoutées afin d’encadrer la pratique du plein air du mieux possible.

Il s’agit donc d’un travail d’adaptation important pour la saison estivale. « Mais on va y arriver », affirme Nathalie Rochon. « Nous sommes contents que les gens apprécient notre région, mais c’est simplement que nous voudrions qu’ils la respectent un peu plus, entre autres pour les déchets. C’est inadmissible qu’en 2020, les gens fassent cela. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

9 Comments

  1. ALAIN DAVIAULT

    Bravo à un maire qui ne sait même pas qu’il faut payer chez lui pour la randonnée en raquettes. La Mairesse Brière a bien agit et n’a pas besoin de votre affiliation sporadique sous prétexte de la collaboration des élus à la MRC. Un maire qui devrait plutôt réfléchir à modifier sa propre culture entourant certaines décisions publiques :comme le complexe sportif. La MRC n’est qu’un paradis des élus sans avoir à rencontrer la population. Donc ayez la décence de vous taire sur les initiatives de la Mairesse.

    Reply
  2. Danielle Ethier

    C’est ridicule de faire payer les gens seulement pour la portion de Ste-Adèle. Un tarif de 10$ pour tous,, partout, pour la saison serait plus acceptable. Imaginez mes enfants viennent me voir, faire du sport avec leur mère! Au bout du compte c’est moi qui va payer. Quoi? 50$? Non! Jvais partir d’ailleurs alors!

    Reply
  3. Gilles Bellerose

    Pour un certain équilibre, tous devraient chargés.

    Sauf évidemment les résidents .

    Reply
    • ALAIN DAVIAULT

      Effectivement, une solution logique et apportant son lot d’avantages pour les résidents.

      Reply
  4. Jean-Marc Laniel

    Bravo à Nadine Brière, si l’on veut de beaux sentiers bien développés et bien entretenus, une petite contribution pour les non-résidents est absolument raisonnable. Pour l’équivalent d’une petite journée de ski (pas à Tremblant mais à St-Sauveur ) vous pourrez venir tout l’année. Ça me semble bien correct…

    Reply
    • Nicoleta Pandaru

      Est ce que si vous faite du velo sur la piste ciclable vous allez vous arretez a l entré de de st sauveur ou val morin vu que vous etes citoyen de st adele?

      Reply
  5. Anie Perron

    Je suis étonnée de lire les commentaires des élus de Piedmont et Morin Heights puisqu’à Morin Heights aux dernières nouvelles on doit payer pour l’accès aux sentiers, du moins l’hiver et aucun moyen de se stationner dans les rues pour un accès aux sentiers. Pas très convivial, mais je comprends. Je choisis donc d’aller ailleurs. À Ste-Adèle, on parle d’un parc en développement avec des sentiers entretenus et développés autant en vélo de montagne, en ski de fond, en raquette, en randonnée, en fat Nike… Je ne crois pas qu’il y a un tel parc et organisation à Piedmont. Il faudrait comparer des oranges avec des oranges. Bromont, Rigaud, Oka, Val David sont tous payants. L’entretien et le développement ont un prix. C’est bien beau les bénévoles. Je suis certaine qu’ils continueront de donner de leur temps par passion, mais ils ont leurs limites (machinerie, essence…). Et franchement, c’est un peu frustrant de payer mes taxes, d’accueillir tout le monde gratuitement dans nos sentiers et de devoir payer presque 20$ pour une randonnée de ski dès qu’on sort de chez nous. Je ne crois pas en général que les résidents de Morin Heights, de Piedmont ou même de Val David font partis des bénévoles lors des corvées des sentiers de Ste-Adèle. Cependant, je suis d’accord qu’il pourrait être intéressant d’avoir une carte de plein air pour les résidents des villes environnantes qui nous donnerait le droit d’aller dans tous les sentiers sans frais. Malheureusement, c’est probablement trop compliqué…

    Reply
    • ALAIN DAVIAULT

      Comme vous le stipulez, un arrimage indispensable entre certaines municipalités afin de créer des droits d’accès pour les résidents qui souhaitent y adhérer serait bénéfique. Les frais d’entretien se verraient diviser entre les villes et le pourcentage de leur population. Une régie inter-municipale composée de citoyens et non pas d’élu pourrait être très avantageux pour le récréatif considérant l’étendue des territoires de chacune des villes.

      Reply
  6. Pierre Lafond

    Ça sent l’improvisation à plein nez ..,
    A coût nul et la ville emprunte 3 millions ???
    Pas de confirmation de subventions , on n’embarquera pas dans le projet !!!
    De l’amateurisme à plein gaz.
    Maintenant pourquoi pas une taxe plein air pour les résidents.
    Incapable de fournir les vrais chiffres de ce rapport financier, des cachoteries tout le temps.
    Nous ne pouvons avoir confiance Ni à Nadine Brière ni à Josée Pilote.
    Svp ne pas supprimer ce partage comme tous les autres!!!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août