Nathalie Prud’homme.(Crédit photo: Facebook Nathalie Prud'Homme)
|

« Son combat m’a sauvé la vie »

Par France Poirier

Je suis Nathalie Prud’homme sur les réseaux sociaux depuis de nombreuses années. Sa détermination, sa volonté et sa résilience font d’elle un exemple pour plusieurs personnes atteintes de cancer. Nathalie vit depuis près d’une quinzaine d’années avec la maladie. Il y a quelques jours, le témoignage de Danielle Grégoire, partagé par Nathalie sur les réseaux sociaux, m’a profondément touchée.

En janvier 2021, Danielle vivait des moments difficiles à la suite de plusieurs événements bouleversants dans sa vie personnelle. Ce jour-là alors qu’elle était découragée, elle aurait pu poser un geste de non-retour. Mais les policiers qui sont arrivés sur les lieux lui ont parlé. 

« L’un d’eux m’a dit : « Essaie de te raccrocher à quelque chose, à quelqu’un. Par exemple, quelqu’un qui veut vivre. » J’avais fait de nombreux appels pour avoir de l’aide, mais à cause de la COVID c’était difficile d’en obtenir. Je ne sais s’il s’agissait, d’une certaine façon, d’un appel à l’aide ou si j’aurais pu passer à l’acte, mais je ne voyais plus de solutions. Cependant, je sais que les paroles du policier ont changé ma vie », nous confie Danielle.

Se raccrocher à la vie

Danielle Grégoire.

Danielle Grégoire.

« J’ai pensé à Nathalie Prud’Homme, que je suivais sur Facebook, parce que ma mère avait vécu avec un cancer pendant 12 ans. Je me suis rappelé la volonté de Nathalie de se battre, de tenter par tous les moyens, en plus des nombreux traitements que la médecine traditionnelle lui offrait, de chercher des thérapies pour l’aider à mieux se sentir et à guérir. Même si je ne la connaissais pas personnellement, Nathalie a été pour moi une inspiration et je tenais à lui faire ce témoignage. Je l’ai contacté et je me suis procuré l’une de ses toiles et toutes les fois que je lève mes yeux sur celle-ci je pense à Nathalie », se rappelle avec émotion Danielle.

Nathalie se souvient que Danielle l’avait contactée parce sa mère était malade et elle avait besoin de repères. Depuis quelques années, plusieurs personnes lui font des témoignages. « Ce que je leur apporte, c’est de les inspirer à faire leur propre choix pour leur vie. Dans ma façon d’agir depuis le début de la maladie. Je prends compte du diagnostic, mais je ne base pas mes journées autour de ça. Je les base sur la guérison », nous raconte Nathalie.

Elle souligne que de recevoir un témoignage comme le sien lui donne des réponses. 

 

Pour voir le témoignage: https://www.facebook.com/713617780/videos/1169570763845198/

« Ça fait 14 ans que je suis sur ma page Facebook et j’ai une grande communauté qui me suit. Le but est le partage, le partage gratuit, c’est rapide et instantané. Ça m’aide à m’exprimer. Parfois, je me demande pourquoi je partage et quand j’ai reçu le message de Danielle, je me suis dit : voilà ma réponse, c’est pour ça! »

Soins palliatifs

Nathalie est dans une période où elle doit penser à elle, me dit-elle. « Avec un cancer généralisé, avec 30 métastases au cerveau et plus aucun traitement de possible pour moi, je suis en soins palliatifs à la maison. Je m’occupe de moi, je suis la priorité avec mes proches », conclut-elle.

Douce Nathalie, tu as semé beaucoup d’espoir autour de toi. Prends soin de toi et profites de tes proches.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.