Sûreté du Québec : Vélo électrique erratique et cyclomoteurs bruyants surveillés de près

Par Luc Robert

Peu après 10 h, le vendredi 31 mai dernier, les policiers de la Sûreté du Québec du poste Sud, de la MRC des Laurentides ont constaté qu’un vélo électrique modifié circulait à 85 km/h dans une zone de 50 km/h, sur la route 117, à Val-Morin. Ils ont pu l’immobiliser après plusieurs tentatives.

Ce dernier effectuait également des dépassements en zigzags. Lorsque la policière a sorti de son véhicule pour se rendre au conducteur, ce dernier est reparti en effectuant un demi-tour afin de fuir les policiers, jusqu’à ce qu’elle le perde de vue. Les policiers ont reçu des appels de citoyens qui mentionnaient qu’une moto qui correspondait au vélo modifié, circulait plus tard de façon dangereuse dans le secteur du P’tit train du Nord, à Val-Morin.

Les policiers ont localisé la moto cachée dans un boisé dans ce secteur, alors que le suspect a été localisé plus loin dans le bois.

L’homme de 43 ans a été arrêté puis libéré par la suite. Il devra revenir devant la justice à une date ultérieure, au Palais de justice de Saint-Jérôme. Il pourrait faire face à des accusations de fuite et entrave. Il va également recevoir des constats d’infraction totalisant 1878$ et 6 points d’inaptitude pour diverses infractions.

Le 24 mai dernier, les policiers de la Sûreté du Québec ont effectué une opération de sensibilisation et de sécurité routière sur le chemin d’Oka, près de la polyvalente en lien avec les cyclomoteurs et véhicules.

C’est à la suite de plusieurs plaintes de citoyens en lien avec des infractions au Code de la sécurité routière que les policiers se sont mobilisés afin de mettre en place une opération.

Durant cette opération, les policiers ont vérifié près de 50 cyclomoteurs/véhicules. Sept constats d’infraction ont été signifiés pour des systèmes d’échappement non conformes.

Les policiers souhaitent sensibiliser l’ensemble des usagers du réseau routier à l’importance du respect du Code de la sécurité routière (CSR) afin d’assurer la sécurité de tous. Le principe de prudence défini au CSR prévoit que tout usager de la route est tenu, surtout à l’égard de celui qui est plus vulnérable que lui, d’agir avec prudence et respect lorsqu’il circule sur un chemin public. L’usager vulnérable est, pour sa part, tenu d’adopter des comportements favorisant sa sécurité.

Obligations pour être conducteur d’un cyclomoteur

  • Être âgé de 14 ans et plus;
  • Être titulaire d’un permis de la classe 6 D.
  • Suivre avec succès, dans une école agréée, le cours de conduite Programme d’éducation à la sécurité routière – Conduite d’un cyclomoteur.

Le titulaire d’un permis de la classe 6D est soumis à la règle du zéro alcool. Rappelons que la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux constituent une infraction au Code criminel.

Rappel concernant les règles de circulation et l’équipement obligatoire

  • Il est interdit à une personne âgée de moins de 16 ans qui conduit un cyclomoteur de transporter un passager;
  • Porter un casque protecteur conforme aux normes établies par règlement;
  • Les cyclomoteurs doivent être munis, de chaque côté, d’un rétroviseur solidement fixé;
  • Le conducteur d’un cyclomoteur doit circuler assis sur son siège et tenir constamment le guidon;
  • La conduite d’un cyclomoteur est interdite sur un chemin à accès limité et sur ses voies d’entrée ou de sortie;
  • Le conducteur d’un cyclomoteur doit à tout moment maintenir allumé le phare blanc de son véhicule;
  • Le niveau sonore du système d’échappement d’un cyclomoteur ne doit pas excéder la valeur établie par règlement.

La Stratégie en sécurité des réseaux de transport 2021-2026, « La vie humaine, au cœur de nos actions », a pour objectif de diminuer le nombre de collisions mortelles et avec blessés graves sur les réseaux routiers et récréotouristiques. Des pistes d’action sont mises en œuvre dans chacun des axes distincts : Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie, Évaluation (PISTE) par la Sûreté du Québec ainsi que ses partenaires, afin de collaborer pour tendre vers un objectif commun, celui de rendre nos routes, nos sentiers et nos plans d’eau plus sécuritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *