|

Têtes rasées

Par Éric-Olivier Dallard

Au cours des dernière semaines, Accès vous a présenté quelques Laurentiens qui se sont lancé dans le défi Têtes rasées de Leucan Laurentides; l’événement prend de l’ampleur année après année, avec une coloration particulière pour les municipalités gravitant autour de la Vallée de Saint-Sauveur.

Guy Guénette en est à sa seconde édition à la barre du défi pour la région. En fait, il a même contribué à faire évoluer la formule. «Il y a trois ans, Dre Valois, à Saint-Adolphe, se faisait raser les cheveux pour Leucan Laurentides; son fils est atteint de la leucémie. Son histoire m’a touché. Je me suis dit que je devais participer, confie M. Guénette. Je me suis fait raser l’an dernier. Dans les semaines qui précédaient l’événement, d’ailleurs, Marie-Annick Gariépy me demandait si je souhaitais m’impliquer dans l’organisation. J’ai plongé…» Le reste appartient à l’Histoire: «Dans les deux à trois semaines, avec Dre Blandine Piquet-Gauthier, de Saint-Jérôme, et Dre Valois, que j’avais sollicitées et qui m’ont parainé, nous avons réuni presque 20 000$ et nous sommes fait couper les cheveux à Mont-Tremblant! Cette année Maryse Tu-renne, de l’organisme, me rappelle et me demande de m’impliquer à nouveau. Ainsi, il y avait déjà Rosemère, Mont-Tremblant et Mont-Laurier comme “points d’ancrage” de l’événement… j’ai démarré celui de Pré-vost!» M. Guénette entend bien d’ailleurs dépasser cette année l’obectif de 35 000$ qu’il s’est fixé! Intéressé à nouveau à briguer l’an prochain la mairie de Prévost, celui qui s’est présenté aux dernières élection contre Claude Charbonneau, se voit un peu comme un «chef d’orchestre» qui sait s’entourer de compétences; Guy Gué-nette fait jouer la plus belle musique qui soit aux participants au Défi Têtes rasées: celle du cœur…

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.