|

Val-Morin veut s’attaquer à des solutions légales

Par Éric-Olivier Dallard

Dossier du Parc Dufresne…

Le maire Jacques Brien se dit épuisé des attaques personnelles vis-à-vis le dossier du parc.
«Si on n’est pas d’accord avec la fiducie on est un maire véreux, si on est un député, on ne comprend pas ses citoyens, si on est agent d’immeubles, on est un maudit agent d’immeubles, si on est médecin on ne fait plus partie de la confrérie. Au lieu de discuter d’idées et de préparer la saison de ski de fond 2009-2010, on continue à perdre notre temps. Val-David a ouvert ses sentiers de vélo alors qu’on préférait attendre pour éviter l’érosion. Les terrains sont trop humides, ça cause des problèmes. Il n’y a jamais de consultation. Et le pire, c’est qu’il y a deux personnes agressives dans le dossier. Paul Laperrière qui a des intérêts dans le parc et André Berthelet, qui joue les journalistes. Du temps qu’il était conseiller aux côtés de Jean Doré au Rassemblement des citoyens de Montréal (RCM), il se targuait de gérer le plus démocratiquement qui soit.»

La démocratisation des institutions politiques et la décentralisation de l’administration municipale s’inscrivent au cœur des priorités de la nouvelle équipe, indiquaient à l’époque les membres du RCM. Afin de faciliter la communication entre l’administration et la population, 13 bureaux Accès Montréal avaient été implantés dans les arrondissements. L’Administration avait même proposé une politique-cadre en matière de consultation publique.
«Le maire a longtemps répété que la fiducie faisait partie de son programme électoral en 2005, ce qui est totalement faux. Le parc n’était même pas encore exproprié», rappelle Jacques Brien. Le maire de Val-Morin promet de s’attaquer à des solutions légales et reconnues. «Et il y en a», insiste M. Brien.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.