Voici l’un des artisans de la «renaissance»

Voici l’un des artisans de la «renaissance»
Actualité

La Maison Thibodeau de Piedmont

Après avoir rendu compte de la remise sur pied de la Maison Thibodeau de Piedmont il y a deux semaines (article toujours disponible sur www.journalacces.ca), Accès présente cette semaine l’un des artisans importants de la «renaissance» de la maison Thibodeau, Jacques Forgues. Un portrait réalisé par Philippe Juneau lui-même, l’actuel propriétaire de la Maison.

Reculer une maison ancestrale de 165 ans sans la casser aura été tout un défi. Cette étape cruciale a été réalisée avec succès au cours de l’été et la Maison Thibaudeau repose enfin sur une fondation saine qui durera aussi longtemps que la première. Une deuxième opération toute aussi risquée a été réalisée au cours des 2 dernières semaines avec le plus grand succès. Si rien n’a paru de l’extérieur, c’est sous la toiture que les chevrons (les fermes du toit) et la sablière (la dernière pièce qui ferme le carré sur laquelle s’appuient les chevrons) ont tous été réparés par un homme rare: Jacques Forgues. Jacques Forgues a plus de 30 ans d’expérience dans la restauration de maisons en bois. Alors que la plupart des ingénieurs suggéraient de démolir la maison Thibaudeau, Jacques Forgues a abordé chaque problème avec une véritable démarche scientifique (d’où ses allures de Doc Brown dans la trilogie Back to the Future)… Le «charpentier» est devenu chirurgien orthopédique en réparant à la perfection 5 à 6 endroits qui étaient totalement pourris par les infiltrations d’eau au fil des 25 années de l’abandon de la Maison. Il a même fait appel à des renforts de métal (plaques et vis boulonnées préparés chez avec minutie chez Machinage St-Jovite). «On ne peut pas laisser ce vaisseau du temps aller à l’abandon», de déclarer Forgues. «En fait en travaillant dans la toiture en pignon c’est comme si on réparait la coque d’un navire car c’est elle qui doit résister aux intempéries. Mission accomplie!» Des vérins hydroliques de 12 tonnes ont été requis pour repousser le toit et le replacer à sa position. Il s’agit d’une opération de deux semaines qui n’aura que peu de conséquences à l’oeil de l’observateur. si vous passez devant la Maison sur la rue Principale, votre oeil ne pourra s’empêcher de voir que la Maison Thibaudeau a maintenant repris sa forme et sa fierté, grâce à Jacques Forgues. Ces péripéties seront relatées dans un chapitre de la série Ma Maison de Campagne diffusée au printemps 2008 sur TV Cogeco et sur Canal Vox.

Jacques Forgues peut être

rejoint au 450-530-0050.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X