Affaires municipales de Sainte-Adèle : Des échos du conseil

Par Production Accès
Affaires municipales de Sainte-Adèle : Des échos du conseil
Conseil municipal de Sainte-Adèle

Dyane Bouthillette – Plusieurs points ont été soulevés lors du dernier conseil de Sainte-Adèle, le 15 avril dernier.

 

La mairesse, Nadine Brière, a commencé l’assemblée en faisant le suivi concernant le calendrier du conseil. « Nous avons eu une rencontre avec le directeur du Ministère du Transport. Le pont Notre Dame devrait être fait seulement en 2021, a-t-elle annoncé. Nous avons été extrêmement déçus de la date ». Selon le MTQ, le pont serait encore fonctionnel. Dans le cas où il y aurait une dégradation de la structure, le ministère prévoirait un plan B.

« Comme vous avez pu le constater dans les dernières années, les trottoirs du pont Alary sont très abîmés, a déclaré Mme Brière. On va probablement devoir les fermer. Pour l’instant, le ministère du Transport n’a même pas prévu de faire des travaux. C’est extrêmement décevant. Il n’est pas possible pour les citoyens de Mont-Rolland de traverser à pied en ce moment », a-t-elle avisé.

Réduction de vitesse

Le conseil a annoncé que la vitesse passera de 90 km à 70 km sur le premier tronçon du chemin Péladeau. « Il reste à s’entendre avec la ville de Sainte-Marguerite pour le tronçon du lac Lucerne. Tant qu’il n’y a pas d’entente, cela restera à 90 km », a précisé Mme Brière.

Le dossier de la croix

Lors de la période de questions, des citoyens ont proposé l’arbitrage concernant le dossier de la croix. « Est-ce que tout le monde dans la salle comprend que nous sommes de bonne foi », a répondu la mairesse Brière. Elle a expliqué que pour aller en arbitrage toutes les personnes et les trois successions impliquées doivent accepter. « M. Lupien a refusé. Il suffit qu’il y en ait qu’un seul qui dise non pour qu’on ne puisse pas y aller. »

La salle du conseil fera peau neuve

Des travaux de rénovation seront effectués dans la salle du conseil durant l’été 2019. Par conséquent, les assemblées des mois du 18 juin et 15 juillet se dérouleront à la salle Rousseau-Vermette de la Place des citoyens.

Le conseiller Pierre Lafond cité devant la Commission municipale

Le conseiller municipal de Sainte-Adèle, Pierre Lafond, est cité en déontologie municipale devant la section juridictionnelle de la Commission municipale du Québec pour huit manquements au Code d’éthique et de déontologie des élus municipaux de Sainte-Adèle.

Selon un avis de citation datée du 4 avril, la Commission dit avoir les renseignements qui seraient susceptibles de démontrer que le conseiller a commis plusieurs manquements aux règles prévues au Code. Il est notamment reproché au conseiller d’avoir contrevenu à différents articles lors d’une séance du conseil municipal le 15 octobre 2018. C’est maintenant à La Commission de déterminer si Pierre Lafond a commis ces manquements. Le conseiller s’expose notamment à une suspension.

Notez que Pierre Lafond a indiqué au journal Accès, qu’à la suite d’un appel à l’avocat secrétaire de la Commission, il a lui été fortement suggéré de ne pas commenter un dossier judiciarisé.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Madeleine Martel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Madeleine Martel
Invité
Madeleine Martel

Je suis estomaquée que le MTQ crois que le pont Notre Dame est fonctionnel pour une autre période de 2 ans. C’est pitoyable de voir les rampes se dégradées, bientôt il y en aura une partie que tombera dans la rivière des Mulets et c’est sur cette rivière qu’on fait du kayak et qu’on se baigne l’été!!!! N’est-il pas possible de continuer à mettre de la pression pour devancer les travaux? Nous payons cher de taxes et notre environnement, pont et rue Notre Dame en plus des graffitis sur les colonnes du pont de l’autoroute détériorent la valeur de notre… Lire plus »