Agenda culturel de mai

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Agenda culturel de mai
Tire le coyote

Espérons que mai, le mois du muguet, amène avec lui un printemps ensoleillé. Une chose sûre, l’agenda culturel, lui, est coloré!

 

THÉÂTRE DU MARAIS

Chanson
Lou-Anne Cassidy

Le Plateau Double permettra de découvrir Anthony Roussel dans « La gymnastique de l’amour », un regard lucide et corrosif sur les aléas des choses sentimentales dans une signature sonore originale et Lou-Anne Cassidy qui suite à son passage à l’émission « La Voix », a su s’entourer de collaborateurs talentueux pour mettre son style et sa voix bien en valeur (le 3).

Humour

Laurent Paquin et Simon Boudreault nous confirment qu’« On va tous mourir » dans une vingtaine de sketchs tous plus éclatés les uns que les autres. Moments parfois jouissifs, parfois absurdes, parfois délirants (les 9 et 10).

Musique

Lucioles, la variante éclatée et actuelle de l’orchestre de chambre, nous fait goûter aux riches subtilités de la musique orchestrale avec l’efficacité et les structures accrocheuses du rock ou de la chanson. Une musique cinématographique, voire poétique.

 

LE PATRIOTE

Chanson

Tire le coyote, de l’avis de tous, l’un des meilleurs auteurs de sa génération, la nouvelle voix du folk au Québec (le 3).

Gregory Charles et ses incomparables musiciens, accompagnés de Kim Richardson et Lulu Hugues, nous transportent en 1969 et en reprennent les grands succès (le 4).

Michel Rivard retrace ses origines et celles de sa vocation en racontant et chantant l’histoire de ses parents et celle de sa jeunesse. Un théâtre musical en solitaire entre poésie, anecdote, drame et auto-dérision (le 10).

Le Mystère Carmen, c’est la soprano Marie-Josée Lord, l’auteur Éric-Emmanuel Schmitt, le pianiste Dominic Bouliane et le ténor Jean-Michel Richer qui relatent l’histoire de l’opéra « Carmen » et de son créateur, Georges Bizet, dans un spectacle musical mis en scène par Lorraine Pintal (le 11).

Paul Daraîche, la référence incontournable du country propose son nouvel album « Ma maison favorite », soulignant ses 50 ans de carrière (le 12).

Ariane Moffatt. Dans un esprit néo ‘70s, la richesse organique et groovy  des « vrais instruments » rencontre des textures électroniques au service de textes plus que jamais mis de l’avant (le 18).

Claude Dubois au Patriote… un classique! (le 23)

 

À LA BOÎTE À CHANSON

Folgo, les plus belles mélodies, les rythmes chauds et envoûtants du répertoire brésilien interprétés par cinq complices (le 24)

Humour

Rosalie Vaillancourt. Humour strident, naïf, parfois grinçant mais toujours punché, l’humoriste a le vent dans les voiles et sa popularité est grandissante (le 16).

Mario Jean : « Ça fait 25 ans que je suis humoriste et encore aujourd’hui, les gens sont au rendez-vous. C’est ma plus grande fierté professionnelle! (le 17).

Boucar Diouf. Magtogoek ou le chemin qui marche, nom Algonquin donné au fleuve Saint-Laurent avant l’arrivée de Jacques Cartier, est une grande déclaration d’amour au fleuve Saint-Laurent, un voyage historique sur un flot d’humour et de science (le 25).

Virginie Fortin. Quand notre dimension se prend trop au sérieux, tâchons d’avoir un peu de plaisir avant d’être engloutis par un trou noir (le 31).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de