Agrandissement du Saint-Sau Pub Gourmand : Un trait d’union entre les époques

Par Production Accès
Agrandissement du Saint-Sau Pub Gourmand : Un trait d’union entre les époques

Dyane Bouthillette – Certains citoyens de Saint-Sauveur s’opposent au projet d’agrandissement du Saint-Sau Pub Gourmand. Le propriétaire de l’établissement, Hugues Néron, réplique en affirmant que l’objectif n’est pas de détruire la partie patrimoniale du bâtiment, mais plutôt de la mettre en valeur.

 

Yves Corbeil, résident de Saint-Sauveur depuis plus de 50 ans, insiste pour dire qu’il n’est pas contre l’évolution ou le changement. Il n’est d’ailleurs pas impliqué dans le référendum regroupant quelques citoyens s’opposant à l’agrandissement du pub. Toutefois, il considère important de respecter et de préserver le style architectural que l’on retrouve au cœur du village.  « La renommée de Saint-Sauveur tourne autour de son charme champêtre et de ses maisons ancestrales », commente M. Corbeil. Selon lui, il serait désolant que la ville autorise des constructions trop hétéroclites. « Je n’ai rien contre le Pub Saint-Sauveur, rien contre la municipalité non plus, je trouve juste que l’on devrait se poser des questions », précise ce citoyen pour exprimer son inquiétude.

Le propriétaire de l’établissement, Hugues Néron, assure qu’il n’a pas l’intention de remplacer la partie patrimoniale du bâtiment située au 242 de la rue Principale, datant de 1879. « C’est un projet magnifique », déclare-t-il fièrement. Il s’agit de démolir seulement la partie du 240, soit une rallonge qui aurait été bâtie vers les années 90. L’homme d’affaires dit vouloir ainsi ajouter une structure contemporaine pour créer un pont entre deux époques séparées par 50 ans d’histoire.  « L’idée de mettre en valeur le bâtiment datant de la fin du 19e siècle a toujours été au cœur de nos préoccupations », affirme M. Néron.

Le nouveau projet
  • « L’intérieur sera fait de bois avec un éclairage tamisé. La nouvelle structure permettra de rebâtir à l’identique toutes les ouvertures jadis construites sur le bâtiment de la fin du 19e siècle, décrit le propriétaire de l’établissement, Hugues Néron. Le mur séparant les deux commerces sera décoré de photos d’époques. »
  • La nouvelle architecture vitrée permettra d’apercevoir les pistes éclairées du Mont Saint-Sauveur depuis la rue.
  • L’agencement donnera une meilleure accessibilité aux personnes handicapées.
  • Ce qui était impensable dans le vieux bâtiment », indique M. Néron.
  • « Il y aura la création d’espaces verts à l’arrière ainsi que l’aménagement d’une toute nouvelle plonge moderne construite avec l’objectif de récupérer les déchets organiques », ajoute le propriétaire.

Les travaux évalués à environ 500 000$ débuteront la mi-mars 2019.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de