Aide entrepreneuriale : Une enveloppe de 4,5M$ pour le développement économique

Dyane Boutillette
Aide entrepreneuriale : Une enveloppe de 4,5M$ pour le développement économique
Benoit Cochet, Nathalie Dallaire, Martine Paiement, Sylvie Bolduc, David Graham

Les SADC des Laurentides et d’Antoine-Labelle recevront du gouvernement fédéral une aide financière d’environ 4,5 M$ leur permettant de maintenir et bonifier leurs services aux entrepreneurs.

 

C’est lors d’une conférence de presse se déroulant à la manufacture de Sainte-Agathe, le 9 juillet dernier, que le député de Laurentides-Labelle, David Graham, a procédé à l’annonce officielle. Les organismes et les acteurs du milieu du développement économique de la région ont toutes les raisons de s’en réjouir. « C’est un événement important au niveau de la pérennité de nos organisations », a déclaré la directrice générale de la SADC des Laurentides, Sylvie Bolduc.

Une aide essentielle

Conscient des besoins, des difficultés et des défis des entrepreneurs, David Graham reconnaît la nécessité de les appuyer. « Les SADC font un travail indispensable pour les régions », a-t-il indiqué. Ainsi, sur cinq ans, le gouvernement fédéral octroiera une enveloppe de 2 328 666 M$ à la SADC des Laurentides. Quant à la SADC d’Antoine-Labelle, une somme de 2 253 666 M$ lui sera attribuée.

« Je suis reconnaissante envers le Gouver-nement du Canada et Développement économique Canada qui nous soutiennent dans notre mission de développement économique du territoire, a affirmé la présidente du conseil d’administration de la SADC des Laurentides, Martine Paiement. Votre soutien nous permet de grandir. J’en ai des frissons parce qu’on l’attendait! C’est la pérennité de nos entreprises dans la région qui en dépend. »

La présidente du conseil d’administration de la SADC d’Antoine-Labelle, Nathalie Dallaire, déclare que le renouvellement de cette entente a un effet positif pour la MRC d’Antoine-Labelle. « Nous sommes réunis dans les locaux de La Manufacture, un projet porteur pour le milieu et soutenant directement les entrepreneurs dans leur développement. Dans quelques semaines, nous aurons aussi, dans la MRC d’Antoine-Labelle, notre projet porteur, la Maison de l’Entrepreneur », a indiqué Mme Dallaire

Plus de latitude

Mme Bolduc a indiqué que la SADC aura davantage de latitude en ce qui concerne l’utilisation du financement accordé par le gouvernement. « Dans les dernières années les sommes que l’on recevait étaient spécifiquement attitrées à des projets ou des gammes de projets », a-t-elle mentionné.

La grande mission des SADC

Les SADC offrent un éventail de services permettant aux entrepreneurs d’obtenir les outils nécessaires au démarrage et à la santé de leurs entreprises, notamment de l’accompagnement, des formations, des programmes de financements, etc.

« On est des gens issus du milieu des affaires et du développement économique. Le langage qu’on utilise est très apparenté à celui des entrepreneurs. On connaît les étapes à suivre. On connaît les défis et toutes les barrières qui se profilent », d’expliquer la directrice générale de la SADC des Laurentides, Sylvie Bolduc.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de