all new can it 29 fevrier 2011

Par Yves Guezou
all new can it 29 fevrier 2011

Traînée de poudre

Le monde passe aux choses furieuses depuis ces dernières semaines: Le peuple tunisien, exaspéré des injustices et des agissements tyranniques de son président, Ben Ali, a réussi à s’en débarrasser. Le même processus se déroule actuellement en Égypte mais Mubarak, tout militaire qu’il est, cédera avec moins de facilité. Avec cet enchaînement de révoltes contre les pions mis en place par les Américains et consorts -Israéliens, Européens et Russes possèdent, eux aussi leurs «protégés»- nous assistons aux prémisses d’un changement important dans l’équilibre politique et économique mondial. Si Mubarak capitule, l’effet traînée de poudre va se répandre à d’autres nations voisines confrontées aux mêmes types de régimes. Et quelle est, selon vous, la raison d’être d’une traînée de poudre sinon de se rendre jusqu’à un bon gros baril de poudre. Trainée à suivre… 

 

Vapotage

Elle fait son chemin doucement, les Européens et nos voisins américains s’y adonnent déjà, la voici aux portes de nos tabagies québécoises : la cigarette électronique ou e-cigarette. Destinée à reproduire les sensations de la cigarette et potentiellement moins nocive (1000 fois moins selon des études américaines), la e-cigarette se décline en de multiples arômes tabac, café, fruits, procure par procédé chimique la sensation de chaleur. L’exhalaison de vapeur ainsi que la présence d’une diode lumineuse à l’extrémité du dispositif et simulant la combustion parachèvent l’impression de fumer. On ne parle d’ailleurs pas de fumer mais de «vapoter» eu égard à l’émission de vapeur. Finie donc la clope durant la pose. Vous irez désormais vapoter et papoter dehors jusqu’à ce que l’on découvre son innocuité et l’autorise dans les bureaux et les restaus. Ou encore que l’on découvre que la e-cigarette, la e-pipe et le e-cigare favorisent le e-cancer du e-poumon.

Respect

Nous avons assisté, en terme de respect, à deux cas de figures opposés ce dimanche. L’Égypte, dont les évènements à la fois prometteurs et préoccupants ont accaparé les canaux d’information de la planète. Manifestations et affrontements se sont légèrement apaisés en fin de semaine. L’Australie, de son côté, après une série d’inondations conférant au biblique, revient sur le devant de la scène médiatique avec des incendies catastrophiques. Un bon point donc pour les Égyptiens, leur attitude modérée tient de l’exemplaire. L’on observe, par contre, que les Australiens n’ont aucun respect envers les valeurs élémentaires en demeurant dans l’actualité alors que se déroulait l’évènement le plus important AU MONDE et devant toutes les télé, le sacro-saint Superbowl. R_E_S_P_E_C_T !  

Alimentaire mon cher Watson

Je prends toujours un peu de recul quand j’utilise le terme complot mais je souhaite tout de même soulever une interrogation: L’information circule partout que nos denrées alimentaires vont nous coûter plus cher. Si je faisais partie des grands qui gèrent notre bouffe au niveau mondial, Cargill, Nestlé,  Procter & Gamble, PepsiCo, comment procéderais-je afin d’habituer doucement le quidam à cette augmentation de «mes» profits? Qui gère le monde aujourd’hui? Non, les vrais, ceux qui imposent leurs décisions, en bonnes éminences grises: Les pétrolières, les marchands d’armes, les banques, l’industrie pharmaceutique et l’industrie alimentaire. Sommes-nous arrivés aujourd’hui au stade où l’industrie alimentaire va agir telles les compagnies pétrolières: sous couvert de mauvaises conditions climatiques ou augmentation du coût des transports, augmenter ses tarifs à sa guise à la veille des fêtes, des vacances, des fins de semaines?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de