André Gagnon préside le 13e Festival desjeunes musiciens des laurentides

Par Eric-Olivier Dallard

Fondation des arts

Comme l’avait annoncé Accès dans son édition du 25 janvier dernier, c’est en présence d’André Gagnon, pianiste et compositeur de réputation internationale, que Rosette Pipar, directrice générale de La Fondation des arts des Laurentides, a annoncé le 13e Festival des jeunes musiciens des Laurentides qui se tiendra les 25, 26 et 27 avril à la Chapelle Saint-Bernard de Ste-Adèle.

Gagnant du Grand prix de la culture en 2000, le Festival est le seul concours s’adressant aux mélomanes répartis sur l’ensemble du territoire des Laurentides. Tous les élèves étudiant ou résidant dans les Basses, Moyen­nes et Hautes Laurentides sont invités à s’inscrire avant le 31 mars en se procurant la fiche d’inscription sur www.fondationdesarts.com. Ils devront être référés par un professeur de musique.

Un artiste exceptionnel

stimule les jeunes

Diplômé du Conservatoire de musique de Montréal, André Gagnon a su se forger un nom dans le monde du spectacle. Recon­naissable à l’originalité de ses compositions et à la profondeur de son style, André Gagnon est l’un des représentants favoris du Canada. Compositeur prolifique et pianiste de renom, André Gagnon reçoit en 1979 l’ordre du Canada pour sa contribution exceptionnelle à la musique. Une carrière internationale s’ensuit. On ne compte plus les tournées triomphales tant en Amé­rique que sur le vieux continent ou au Japon. André Gagnon est récipiendaire de prix Félix de l’ADISQ ainsi que de prix Juno décernés par le CARAS. Un grand nom pour un festival-concours de renommée.

Des partenaires fidèles

Au cours d’une conférence de presse tenue au Musée d’art contemporain de St-Jérôme, Rosette Pipar était heureuse de présenter les membres du Conseil d’administration présidé par Jean-Paul Sauriol, du Comité de musique ainsi que les partenaires impliqués dans cet événement. Parmi eux, mentionnons Nancy Wilson, Présidente du Comité commandites et dons des caisses Desjardins des Laurentides-Nord et M. Benoît Tardif, directeur-adjoint du marketing d’Uniprix, principaux commanditaires. Ceux-ci ont tenu à s’associer à l’événement qui s’est fait connaître au fil des ans et est devenu un tremplin incontournable pour tous les jeunes amateurs de musique. La Ville de Saint-Jérôme s’est également associée à l’évènement et était représentée par M. Yves Legris, maire suppléant qui a souligné l’importance de l’art pour la Ville.
À qui s’adresse le concours?

Ce concours permet aux jeunes mélomanes de toutes les écoles primaires, secondaires, collégiales et universitaires des Laurentides de démontrer leurs talents devant le public. Plusieurs catégories sont proposées: les solistes (piano, flûtes, violon, guitare classique, chant, etc.), les ensembles (2 à 20 musiciens; percussions, jazz band, etc.) et également les chorales (de 15 à 65 participants).

Tous les détails

Les grandes

nouveautés du Festival

Nouvelle catégorie: le Festival accueillera le vendredi soir les musiciens présentant des œuvres de musiques du monde, du folklore et du populaire, quel que soit leur niveau. Les pièces seront présentées sous forme de concert ouvert au grand public qui se tiendra à la Chapelle St-Bernard.

La catégorie composition musicale a été ouverte, cette année, à tous les niveaux, pour autant qu’elle soit écrite sous forme de partition.

Grand concert: les élèves de niveaux secondaire 5, collégial et universitaire présenteront leurs choix musicaux dans un format de concert officiel ouvert au grand public, en soirée, le samedi 26 avril. En effet, les niveaux de ces jeunes ont prouvé, au fil des ans, que leur niveau justifiait la tenue d’un concert. C’est également très stimulant pour eux d’avoir l’occasion de participer à un concert ouvert au public.

Réorganisation de l’ordre de passage des participants: les jeunes seront classés selon le nombre d’années d’étude de l’instrument présentés dans leur niveau scolaire. Les moins expérimentés pourront livrer leur pièce musicale avant d’autres possédant plus d’années d’études de l’instrument. En effet, rien de plus stressant pour un jeune musicien qui pratique son instrument depuis 1 an de passer derrière un autre qui a 5 ans d’expérience.

Une expérience stimulante

Pour participer au Festival des jeunes musiciens, les élèves devront présenter deux pièces de leur choix et la livrer devant les membres du jury présidé par Raymond Sealey, musicien et directeur général de l’ensemble I Musici de Montréal. Ils vivront d’intenses moments entre le choix, la préparation et la performance de leurs pièces musicales et l’évaluation des jurys.

Ceux-ci annotent les prestations des participants lors des semi-finales. Chaque participant reçoit donc les commentaires de chacun des membres du jury, ce qui est assez exceptionnel et très enrichissant pour les mélomanes.
À chacun sa médaille

Chaque participant recevra une médaille selon sa performance. Or, argent ou bronze iront aux jeunes qui seront tous récompensés et pourront ainsi mesurer leur performance par rapport à eux-mêmes, d’année en année. Cette année encore, plus de 8000$ en prix et bourses seront offerts aux lauréats. Les grands prix recevront une semaine de stage estival dans des centres musicaux. Parmi ceux-ci, mentionnons: Camp musical Cammac, le Camp musical des Laurentides, le Camp musical de La­naudière, le Camp musical d’Asbestos, le Camp musical du Domaine Forget.

Le Festival… un tremplin

Le jury sélectionnera parmi les médaillés or les musiciens qui participeront au concert gala du dimanche 1er juin à la cathédrale de Saint-Jérôme. De plus, le programme Trans’arts de la Fondation, grâce à des alliances avec des organismes et festivals reconnus, permet à certains lauréats de jouer auprès d’orchestres professionnels. C’est ainsi que des jeunes musiciens ont livré des prestations au Festival des arts de Saint-Sauveur, au Festival de jazz de Mont­réal, aux Soirées confidences d’auteurs et plus récemment en avant-première de certains grands concerts.Cette année encore, l’OPNM remettra un prix à un soliste. Celui-ci sera invité à livrer une performance musicale au sein de l’Orchestre philharmonique du Nouveau-Monde, sous la direction du réputé Michel Brousseau, dans le programme Place à la relève!

Date limite d’inscription

Afin d’organiser au mieux l’horaire de passage des auditions et permettre aux jeunes musiciens de pratiquer les pièces de leur choix, les participants référés par leur professeur de musique, devront se pré-inscrire le plus rapidement possible.

L’envoi du choix des pièces et la clôture des inscriptions se feront le 31 mars 2008 (date de la poste faisant foi). Le formulaire informatisé est disponible dans les deux langues sur le site www.fondationdesarts.com, ainsi qu’au­près des professeurs de musique de toutes les écoles publiques et privées francophones et anglophones du grand territoire des Laurentides. (ou par courriel à fondationdesarts@gmail.com.

Renseignements: Nathalie Nadeau

450-229-2612 ou 514-953-5615.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de