pub de recyclage
(Photo : Archives)
DJI_0677
|

Aqueduc et stations de pompage remis aux normes à partir de l’an prochain

Par Luc Robert

Des conduites majeures d’eau seront remplacées à Saint-Sauveur dès 2023, alors qu’à partir de 2024, d’importantes mises à niveau d’une douzaine de stations de pompage suivront graduellement.

Les récentes fuites d’eau et bris d’aqueduc à la ville de Saint-Sauveur ont mis en évidence la vétusté du système.

Le premier bris d’aqueduc survenu sur le chemin du Lac-Millette, entre l’avenue de la Gare et l’avenue Saint-Denis (près de la Belle Province), a été colmaté en deux journées d’excavation et de remblayage. Le deuxième bris, sur de la Gare (devant Souris Mini), aura nécessité une seule journée d’efforts et de travaux.

Les bris d’aqueduc auraient été causés en partie par le gel et le dégel, selon le service des Communications de la Ville de Saint-Sauveur, mais aussi en raison d’autres facteurs.

« Cela a été plus difficile, à la fuite d’eau sur Lac-Millette. La conduite est plus longue et âgée. Les tuyaux étaient écartelés, sortis de leur cage. On a dû remplacer un tuyau jusqu’à Saint-Denis. Ç’a été moins pire à réparer sur de la Gare, car le tuyau est moins gros », a détaillé M. Jean Beaulieu, directeur général de la municipalité sauveuroise.

La pression d’eau a dû être ajustée à la suite des réparations. « Les fuites ont causé une pression trop basse, à moins de 20 livres. Des ajustements ont eu lieu. En plus, il fallait réaliser deux tests négatifs en 24h, aux normes d’Environnement Québec, pour être certain que la baisse de pression n’ait pas entraîné de contamination. C’est pour ça que nous avons décrété un large avis d’ébullition », a-t-il ajouté.

Échéancier

Les bris de janvier auront servi de répétition générale aux autorités, en vue des travaux majeurs qui s’annoncent.

« La planification va bon train pour 2023. On parle de tuyaux situés à une profondeur de 15 pieds. Avec l’important flot de voitures qui circulent quotidiennement sur le chemin Jean-Adam, les déviations de circulation s’annoncent pointues. Il faut aussi s’adresser au MTQ, comme c’est une route provinciale (la 364), avec les interdictions de virage à gauche, etc. En planifiant à l’avance les détours, on veut éviter d’alourdir le secteur et les inconvénients aux commerces », a expliqué M. Beaulieu.

Quant aux améliorations à la douzaine de stations de pompage, elles seront progressives dès 2024.

« Les mises à niveau des stations auront lieu à coup d’une ou deux par année. L’entretien actuel du réseau nous coûte cher et nous devons agir. Il y aura plusieurs travaux d’électricité et de changement de pompes à exécuter. Les travaux font partie du PTI (Programme triennal des immobilisations) et peuvent être revus et ajustés par le conseil municipal. »

Le service des Travaux publics et génie de Saint-Sauveur sera mis à contribution pour les deux séries de réparations.

« Nous sommes désolés des inconvénients qu’ont pu occasionner les travaux et nous vous remercions de votre compréhension. Pour recevoir les alertes citoyennes émises par la Ville, inscrivez-vous gratuitement en remplissant le formulaire disponible sur le site de Saint-Sauveur », a terminé le service des Communications de la Municipalité.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin